Sportstech CX640 Avis : ce que vous devez savoir

Sportstech CX640 Avis

Entre complexité et efficacité, certains vélos elliptiques se positionnent et s’imposent en tant qu’outils indispensables pour les sportifs de haut niveau. C’est le cas du Sportstech CX640 qui ne se fait pas prier pour révéler de quoi il est capable. C’est un vélo elliptique garni de plusieurs programmes d’entrainements qui ont pour but de vous faire travailler à différents niveaux d’intensité tout en vous donnant la liberté dans vos mouvements et la liberté dans le choix des programmes.

Hormis le fait qu’il accompagne les sportifs, cet outil permet aussi de rentrer en contact avec différents sportifs et de recevoir des conseils personnalisés. Disons que tout a été prévu pour que les utilisateurs ne manquent de rien et pour que le sportif en se déplaçant ait l’impression de courir à l’air libre dans la nature. Toutefois, il faut se préparer à l’accueillir dans un grand espace, car le CX640 est assez imposant, et c’est là une de ses faiblesses. Cet article vous permettra de mieux comprendre le fonctionnement de la machine ainsi que les différents exercices que vous pouvez pratiquer.

Sportstech CX640 Avis

Points forts

  • Design robuste idéal pour des activités intenses.
  • Présence de 26 programmes d’entrainements.
  • Possibilité de télécharger de nouveaux itinéraires sur Google maps.
  • Vélo elliptique compatible avec KINOMAP.

Points faibles

  • Modèle imposant si l’on dispose de petits espaces.
  • Impossible de le replier.

Fonctionnalités

Sportstech a encore mis la barre haut avec ce vélo elliptique en proposant un appareil avec des fonctions quasi complètes. On remarque par exemple la présence d’une console dotée d’un large écran sur lequel on peut voir afficher de façon simultanée toutes les données de suivi de performances. Que ce soit la vitesse, le temps, le nombre de calories ou la vitesse de pédalage, le sportif a une vue globale sur sa performance tout au long des entrainements.

Une autre fonction permet de connecter le vélo à des smart appareils tels qu’une tablette. Avec cette connexion, on peut suivre différents parcours qui auront été téléchargés à l’avance puis personnalisés. Mieux encore, la compatibilité avec les appareils fait qu’on peut avoir plus de précision sur la performance en se servant de l’écran de la tablette qui est beaucoup plus grand que celle au niveau de la console. Et, pour ceux qui aiment les ambiances musicales, ils peuvent lire leurs playlists préférées sur la tablette ou suivre leurs séries télévisées tout en continuant à s’entrainer.

Le sportif a aussi la possibilité de régler l’intensité des exercices, et cela est un point important quand on sait que tout le monde n’a pas le même rythme d’adaptation. En effet, le fait de pouvoir adapter la cadence de pédalage à son niveau de performance fait que les parcours sont encore personnalisés et chaque utilisateur peut s’évaluer et progresser avec la machine. Cela signifie aussi que les débutants peuvent également se servir du CX640 tout en commençant avec les niveaux d’intensité les plus faibles.

Toutefois, ceux-ci peuvent être déroutés par la panoplie de fonctions insérées dans les paramètres du vélo. Autant dire que ce serait du gaspillage pour un débutant de se munir de ce modèle de Sportstech pour ne faire que des activités basiques. Nous notons également que le concepteur y a inséré une fonction qui permet à l’utilisateur de fixer ses propres objectifs. Ainsi, il peut cibler les entrainements qui conviennent à ces objectifs. Et, s’il se rend compte que les exercices choisis ne conviennent pas ou que les objectifs sont trop élevés, il peut toujours les modifier à tout moment.

Enfin, disons que ce vélo est compatible avec la ceinture cardio et dispose de différents entrainements pour le renforcement de tout le système cardiaque.

Qualité de fabrication

Sportstech CX640 qualité de fabrication

Cet appareil inspire solidité et robustesse et a été conçu avec des matériaux de qualité. Ainsi, il est assez solide pour résister à des entrainements d’endurance durant de longues heures chaque jour. On y retrouve des espaces dédiés pour poser devant soi une tablette connectée ainsi qu’un espace qui peut tenir une gourde de rafraichissement. Ainsi, on n’a pas besoin de descendre du vélo à chaque fois pour se désaltérer puisqu’il suffit de tirer la gourde et le tour est joué ! Le sportif garde ainsi son intensité jusqu’à la fin de l’entrainement.

Le frein magnétique du vélo est efficace puisqu’il est commandé par ordinateur sur 16 étapes. Toute possibilité de freinage brusque est donc annulée. Plus encore, des capteurs de pouls ont été intégrés au guidon et fonctionnent lorsqu’on dépose les paumes de la main sur les capteurs. Quant à la masse du volant d’inertie, il est de 24kg, ce qui est assez robuste pour stabiliser totalement l’appareil, peu importe l’intensité de l’exercice que l’on entreprend.

Parlant de stabilité, nous remarquons aussi que c’est un modèle stable qui est fixé sur le sol à trois niveaux, ce qui permet au sportif d’avoir des foulées naturelles sans ressentir aucune vibration ni aucun choc à cause au poids. Le vélo est sur un système de doubles roues qui sont montées sur roulement à billes, et les pédales sont antidérapantes pour plus de sécurité de son utilisateur. Ces pédales sont assez larges pour accueillir tous types de taille de pieds et le système antidérapant permet d’éviter les chutes. Le niveau des pédales peut aussi être réglé selon la taille et le poids de l’utilisateur.

Enfin, disons que ce modèle peut très bien résister à l’usure et, même s’il est difficile à transporter, il a des roues de transports qui permettent de le déplacer d’une pièce à une autre.

Confort d’utilisation

Le premier élément de confort à relever sur ce modèle est l’aisance qu’a le sportif une fois qu’il monte sur la machine. Aisance au niveau des pédales, aisance au niveau de la lecture des informations de suivi à l’écran et aisance au niveau du choix des entrainements. Sportstech a tenu avec ce modèle à ne pas compliquer la tâche aux sportifs qui n’ont pas la culture d’outil de fitness. Eh oui, ce ne sont pas tous les sportifs qui sont des habitués de salles de sport !

Une fois qu’on se positionne sur le vélo, on peut choisir sur la console l’entrainement qui nous convient en sélectionnant les touches lisibles qui sont disposées l’une après l’autre. Une fois que le programme est sélectionné, le vélo se mettra en marche et il revient d’augmenter ou de réduire la vitesse par la suite. Nous précisons également que le vélo se connecte en Bluetooth avec d’autres smart appareils ce qui permet de s’exercer de différentes manières avec des parcours variés. Il y a donc moins de chance de tomber dans l’ennui.

Nous précisons également que le guidon est rembourré et cela permet au sportif de ne ressentir aucune douleur, même si ce dernier passe des heures à l’attraper. Quant au petit guidon sur lequel se trouvent les capteurs cardiaques, nous trouvons sa position un peu basse et donc difficile à attraper pendant longtemps. En effet, attraper le guidon à ce niveau revient à avoir le dos courbé, et donc une mauvaise posture qui peut causer des douleurs lombaires. Il aurait été préférable d’avoir ces guidons de part et d’autre de l’écran, mais ce n’est qu’un avis !

Toutefois, lorsqu’on attrape le grand guidon, le dos reste bien droit, ce qui permet de se garder en bonne santé. Nous notons aussi que la présence d’espace dédié pour la gourde fait qu’on n’a pas besoin de descendre du vélo pour chercher à se déshydrater constamment. Une fois que l’entrainement est lancé, on n’est pas obligé de redescendre du vélo tant qu’on n’a pas atteint la fin de l’exercice.

Programmes d’entraînement

Les programmes d’entrainement du CX640 sont variés et multiples. Le concepteur a doté sont vélo de 26 programmes efficaces les uns les autres et permettant d’avoir la liberté de changer d’entrainement à tout moment. Avec ces entrainements, on peut personnaliser les exercices et définir des objectifs atteignables rapidement. Plus encore, chaque utilisateur a la possibilité de créer un plan de formation avec des entrainements précis pour chaque partie du corps.

Nous apprécions le fait que le vélo soit efficace pour toute activité de musculation des jambes, des fessiers, des abdominaux, ou encore pour faire disparaitre le maximum de calories. En ce qui concerne le système cardiaque, cinq autres programmes HRC sont aussi disponibles pour un renforcement total du système. Mieux encore, le CX640 est compatible avec la ceinture cardio ce qui permet d’avoir plus de précision sur les données relevées.

Et, pour donner un plus grand sourire aux amoureux de sports, le concepteur a rendu son appareil compatible avec l’application KINOMAP. Cette application ouvre un autre monde de possibilité et donne accès à de multiples vidéos en streaming ainsi qu’à différents parcours qu’on peut télécharger via Google Maps. Il suffit de connecter le vélo à la tablette pour pouvoir suivre tous les nouveaux parcours en direct.

Sur l’application, on accède aussi à du coaching personnalisé selon l’objectif à atteindre ainsi qu’à toute une communauté de sportifs qui comme nous, n’ont pas l’opportunité de s’entrainer à l’air libre. On peut même avoir accès à des vidéos d’entrainements avec l’ambiance de salle sport ; géniale non ? Il faut dire que tout a été mis en place pour que l’utilisateur profite à fond de son vélo en restant à la maison et surtout en restant motivé durant toute la durée de ses exercices.

Capacité de poids

Ce modèle robuste a tout ce qu’il faut pour convenir aux grands espaces. Il est assez long et volumineux avec une dimension de 157 x 66 x 167 cm (Lxlxh – en état monté). Avec la présence des matériaux solides, le CX640 est capable de supporter un poids utilisateur maximal de 120kg, ce qui convient parfaitement aux personnes obèses. Toutefois, si votre poids est supérieur à celui susmentionné, nous vous recommandons de vous tourner vers un autre modèle. En effet, malgré sa grande solidité, le vélo risque d’être instable si le poids utilisateur maximal est dépassé.

Nous notons également que le vélo a une masse d’inertie de 24kg et pèse en tout 60kg. Nous vous recommandons de le déplacer à l’aide des roues et d’éviter si possible de l’installer ou de le déplacer sur du parquet au risque de voir les roues qui s’enfoncent à cause du poids du vélo. Ou au mieux, prévoyez un tapis à mettre en dessous de votre tapis afin de conserver l’intégrité de votre sol.

Sportstech CX640 – Comparatif

Même si vous avez désormais plusieurs informations sur la performance et les limites du CX640, il n’est pas toujours facile de finaliser l’achat lorsqu’on ne sait pas ce que d’autres vélos valent en termes de performances. Voilà pourquoi nous vous proposons ce comparatif qui compare le Sportstech CX640, le Sportstech LCX800 et le skandika CardioCross Carbon Pro. Nous avons relevé les similitudes et divergences de ces différents produits afin que vous détectiez l’outil qui sera le plus pratique pour vous en termes de performances et d’espace d’utilisation à prévoir.

Sportstech CX640 ou Sportstech LCX800 ?

Au niveau du design, nous retrouvons un support pour tablette connectée sur les deux modèles, mais seul le CX640 dispose en plus d’un espace dédié pour gourde de rafraichissement. On retrouve deux grands guidons sur chacun des modèles, des guidons qui permettent de faire bouger tout le corps. Des petits guidons sont aussi disponibles et on remarque que celui du LCX800 est mis de part et d’autre de l’écran. Des capteurs cardiaques sont intégrés sur ces guidons et enregistrent toutes les données cardiaques. Les écrans des vélos sont larges et donnent avec précisions toutes les données de performances durant les entrainements.

On retrouve un système monté sur double roulement à billes sur ces deux vélos ainsi qu’un système de freinage magnétique qui reste silencieux, peu importe la vitesse de déplacement. Ces vélos ont également la même masse d’inertie de 24kg ainsi qu’un poids utilisateur identique de 120kg.

Au niveau des entrainements, on remarque que ces deux vélos sont compatibles avec les applications de fitness ce qui permet d’élargir la possibilité de travail des sportifs. Ils peuvent également se connecter à des smart appareils tels qu’un smartphone, une smart TV ou une tablette connectée. Une fois connecté à ces outils, on peut lire différentes vidéos en mode streaming et avoir plus de précisions sur les données de performance.

En revanche, le LCX800 se démarque par la présence de la fonction MP3 qui permet d’écouter de la musique durant les entrainements. Le vélo est aussi doté d’un haut-parleur afin que le sportif continu à écouter la musique sans passer par un appareil intermédiaire, mais en branchant une clé USB.

Enfin, disons que pour plus de confort, il est préférable d’avoir des espaces assez grands pour utiliser les vélos et il est préférable de les installer de préférence sur des tapis. Lire notre avis de Sportstech LCX800.

Sportstech CX640 ou skandika CardioCross Carbon Pro ?

Ces deux vélos sont assez robustes et bien équipés pour accompagner les sportifs dans leurs différents parcours. Leurs écrans sont larges et permettent d’afficher toutes les données. La présence de la lumière sur les écrans facilite la lecture des informations. On y retrouve également les données de fréquences cardiaques avec toutes les précisions qui proviennent de la ceinture cardio. En effet, ces deux vélos sont compatibles avec la ceinture cardio et Sportstech a même inclus une ceinture dans le package du vélo skandika. Et, on y retrouve également des capteurs cardiaques intégrés au petit guidon des deux vélos.

Les vélos ont une masse d’inertie presque identique avec 24kg pour le CX640 contre 23,5 pour le vélo skandika. Les sportifs ont la possibilité de faire travailler soit les membres inférieurs en se servant du petit guidon ou les membres supérieurs en se servant du grand guidon. La posture de déplacement est quasi identique sur ces deux vélos et ils peuvent être utilisés pour des entrainements intensifs.

En ce qui concerne les entrainements, on retrouve 19 programmes préinstallés au niveau des paramètres du skandika CardioCross Carbon Pro contre 26 programmes qui sont répartis dans le CX640. Plus encore, ce dernier vélo a 5 autres programmes qui sont spécialement dédiés à faire travailler le système cardiaque. Nous remarquons aussi que le Sportstech CX640 est compatible avec l’application de fitness KINOMAP ce qui n’est pas le cas pour le LCX800. On peut donc varier les entrainements avec le CX640. Toutefois, le skandika CardioCross Carbon Pro ne démérite pas moins avec ses 19 programmes.

Enfin, disons que ces deux vélos ont un poids utilisateur de 120g pour le CX640 contre 145kg pour le skandika CardioCross Carbon Pro. Ils ont tous les deux besoin d’espaces pour les ranger, car ils ne peuvent pas se plier. Lire notre avis de skandika CardioCross Carbon Pro.

Verdict

Pour terminer, nous pouvons confirmer que le Sportstech CX640 a bel et bien été pensé pour satisfaire les sportifs de haut niveau. Son accessoire au niveau du design est complet et on peut l’utiliser durant de longues heures d’affilée tout en s’hydratant régulièrement. La panoplie d’entrainements dont dispose l’utilisateur fait qu’il peut très vite atteindre ses objectifs, pourvu que ceux-ci soient fixés de manières intelligentes. Dans tous les cas, le sportif peut toujours faire appel aux conseils personnalisés à travers l’application KINOMAP.

Toutefois, grâce aux différents niveaux de résistance, les débutants peuvent aussi se servir de la machine en prenant bien soin de régler leur niveau d’intensité. Dans le cas contraire, ils vont très vite être submergés par le trop-plein d’informations au niveau de la console ou ils ne pourront pas tenir le rythme de l’intensité qui leur sera demandé. Enfin, disons que Sportstech a joué la carte de la sécurité en misant sur plusieurs éléments qui rendent le vélo confortable et surtout résistant pour satisfaire le maximum d’utilisateur.

Dernière mise à jour des prix le 2021-04-11 / Liens affiliés / Images de l'API Amazon Partenaires