Samsung Galaxy Fit Avis : ce que peut faire ce bracelet connecté

Samsung Galaxy Fit

Samsung Galaxy Fit est un bracelet connecté efficace qui n’est pas particulièrement adressé aux activités sportives, mais est plus orienté pour toutes les activités quotidiennes. Ce bracelet a un design raffiné, compact et élégant et est assez léger à porter. Il ne dispose pas de GPS intégré et ne peut donc pas enregistrer les données tout seul, sans être accompagné d’un smartphone. En revanche il embarque un gyroscope, un accéléromètre ainsi qu’un capteur de rythme cardiaque. Il peut donc suivre les activités sportives ainsi que le suivi de sommeil des utilisateurs. Comme la plupart des bracelets connectés, il est compatible avec Android et IOS ce qui lui permet de se synchroniser avec plusieurs applications qui facilitent son paramétrage et son utilisation. Ses nombreuses fonctionnalités et son interface simple à utiliser permettent au bracelet d’être apprécié par la plupart des néophytes en matière de technologie. En revanche, ce bracelet n’a pas été conçu pour l’écoute de la musique, et même s’il permet de recevoir des smart notifications, il n’est pas toujours aussi réactif quand il s’agit de stopper les vibrations d’alertes.

Samsung Galaxy Fit Avis

[amazon box= »B07P3GD4V2″ template= »vertical »]

Points forts

  • L’écran du Galaxy Fit est parfaitement lisible que ce soit en plein soleil ou dans les zones sombres.
  • Le design du bracelet est raffiné et l’ensemble est assez léger.
  • Les notifications qui s’affichent à l’écran apparaissent avec le logo de l’application de laquelle provient le message.
  • L’autonomie du bracelet est de 5 jours au moins, et peut facilement aller au-delà si on ne l’utilise pas chaque jour.

Points faibles

  • Nous regrettons l’absence de la puce GPS.
  • Ce bracelet ne possède pas de lecteur de musique et ne peut donc pas aider à gérer la musique du smartphone.

Caractéristiques techniques

Au niveau technique nous retrouvons la présence d’un gyroscope, d’un accéléromètre et d’un capteur cardio au dos du bracelet connecté. Pas la peine de chercher un GPS, car ce bracelet n’en possède pas, et c’est bien dommage. Il faut se servir du GPS d’un smartphone pour retrouver des données lors des différents parcours. Il est aussi compatible avec Android et iOS et peut parfaitement se synchroniser avec tous les appareils qui les supportent.

Samsung Galaxy Fit est un bracelet léger qui ne pèse que 23g. Il peut se porter au poignet durant de longues heures d’entrainements et passer inaperçu durant la nuit. Son étanchéité de 50 mètres lui permet de résister aux éclaboussures d’eau.

Samsung Galaxy Fit – Design et interface

Samsung Galaxy Fit - Design et interface

On retrouve un boîtier en plastique, mais avec une finition raffinée et agréable à voir. Ce boitier est aussi démontable et les bracelets de ce modèle sont fait de silicone et sont agréables au touché. En plus, aucune irritation ne se fait ressentir même quand les bracelets sont humides. Il faut simplement prendre le soin de les sécher après les activités nautiques ou après de grands efforts physiques qui nous ont fait suer.

Le capteur cardio est logé à l’arrière du boitier et ne gêne pas du tout le port du bracelet. On retrouve également un bouton unique sur le côté gauche du boitier qui sert à manipuler le bracelet ou à accéder à certains raccourcis.

Samsung Galaxy Fit a un écran Oled assez lisible que ce soit en plein soleil ou pendant la nuit. Le fait que cet écran soit en couleur facilite la lecture des informations qui s’affichent.

Au niveau de l’interface, nous notons que le Galaxy Fit fonctionne sous FreeRTOS. Une des particularités de ce système d’exploitation est sa simplicité d’utilisation, même pour les néophytes dans le monde des bracelets connectés. Voici comment fonctionne l’interface du Galaxy Fit :

En scrollant à la verticale, on accède aux détails d’informations de chaque page sélectionnée. En appuyant longuement sur le bouton du bracelet, on accède directement aux différentes activités sportives et on peut choisir celle qui nous convient. Nous pensons que cette fonctionnalité est efficace pour ne pas perdre du temps lorsqu’on a oublié par exemple de lancer les enregistrements de données et qu’on a besoin de se rattraper sans perdre la cadence de l’exercice.

En glissant l’écran vers la gauche ou vers la droite, on accède aux différentes informations telles que la météo, les notifications ou encore les informations que le bracelet a enregistrées durant les activités (nombre de calories, fréquence cardiaque moyenne, nombre de pas ou temps de sommeil).

En glissant du haut en bas on a le choix entre passer au mode « ne pas déranger », au mode nuit, ou au panneau de réglage. On peut également activer la fonction qui permet au bracelet de localiser le téléphone en cas de perte.

Le bouton unique situé à gauche va à chaque fois permettre de revenir à l’écran d’accueil.

Fonctionnalités

Samsung Galaxy Fit – Fonctionnalités

Compatibilité avec les applications : le Galaxy Fit peut recevoir les informations provenant de différentes applications et réseaux sociaux tels que Instagram, Facebook, WhatsApp, Messenger, ou encore Gmail.

Smart notifications : on n’a plus besoin d’avoir le smartphone sous les yeux si le Galaxit Fit est accroché au poignet. En effet, ce bracelet permet de recevoir les notifications par vibrations dès qu’on reçoit un message ou un appel entrant. Nous apprécions particulièrement le fait que le logo de l’application s’affiche, car cela permet de savoir à quel type de message on a affaire. Malgré l’étroitesse de l’écran, force est de constater que les messages s’affichent lisiblement et la lecture peut se faire sans qu’on ait à froncer les sourcils. En plus, un autre point intéressant est que l’écran sert à refuser les appels. Toutefois, il faut s’attendre à ce que votre bracelet continue à vibrer même lorsque vous aurez décroché l’appel, un détail un peu décevant à notre gout.

De plus, nous remarquons qu’il est parfois difficile d’accéder aux notifications en faisant bouger le poignet vers le haut. Ce mouvement n’emmène pas toujours à la notification en question et peut nous renvoyer à l’écran d’accueil. Nous relevons aussi le fait que l’écran ne soit pas toujours réactif quand on veut le faire sortir de la veille.

Détection automatique d’activité : une fois que vous démarrez une activité, le bracelet va la détecter automatiquement et va lancer l’enregistrement des différentes informations prévues.

Suivi de sommeil : il analyse les différentes phases de votre sommeil et va évaluer la qualité de celui-ci pour voir s’il est suffisant pour renouveler vos forces après les activités journalières. Toutefois, pour avoir des données fiables, il est impératif de bouger dès le réveil pour que le Galaxy Fit réalise que vous êtes bel et bien éveillé. Dans le cas contraire, même si vous êtes seulement allongé dans le lit, le bracelet continuera à compter ces heures comme heures de sommeil.

Suivi de régime alimentaire et de prise de poids : il est aussi possible de veiller sur son poids avec l’aide du bracelet qui va suivre tout ce que vous devez consommer, ainsi que les heures où vous devez vous dégourdir les jambes par exemple.

Localisation de téléphone : le Galaxy Fit permet de localiser le téléphone en cas de perte. Nous apprécions particulièrement cette fonction, car elle aide à ne pas se séparer du smartphone, surtout lorsqu’on réalise qu’on en a constamment besoin pour avoir accès aux données GPS.

Application Galaxy Fit : cette application est disponible sur Android aussi bien que sur IOS. Une fois qu’elle est installée sur le bracelet, elle va permettre de modifier la plupart des paramètres, à savoir : la gestion des vibrations, la programmation des alarmes et alertes, les informations à afficher à l’écran, etc.

Samsung Health : cette application permet quant à elle de voir tout le détail de la journée en relation avec nos activités sportives. On va y retrouver par exemple le niveau de stress dans la journée, les différentes phases d’inactivité, le nombre de pas effectués, les distances parcourues, le nombre d’heures de sommeil ou encore la fréquence cardiaque. Nous aurions à ce niveau préféré avoir un graphique avec le détail de la fréquence cardiaque et non pas seulement la fréquence moyenne et maximale dans une journée.

Nous remarquons et déplorons l’absence d’un lecteur musique ce qui signifie qu’il n’est pas possible de contrôler la musique du téléphone depuis le bracelet. En gros, il sera très difficile de se séparer du smartphone malgré la présence du bracelet Galaxy Fit au poignet.

Autonomie

Au niveau de l’autonomie, nous apprécions les 5 jours proposés par le bracelet même si on l’utilise à fond pour le suivi d’activité quotidienne ou pour les activités sportives. Il se peut que ce soit l’absence du GPS intégré qui soit à l’origine de cette grande autonomie, car force est de constater que la plupart des bracelets qui ont des GPS intégrés n’arrivent pas à atteindre 5 jours d’affilés, surtout lorsque le GPS est actif constamment. Même si cette autonomie ne dépasse pas encore la semaine, nous trouvons ce nombre de jours adéquat pour faire un suivi durant toute une semaine de travail acharné à l’extérieur, et ne penser à recharger le bracelet que le week-end. En plus, si toutes les fonctionnalités ne sont pas utilisées chaque jour, on va certainement dépasser l’autonomie prévue.

Une fois que la batterie est déchargée, il ne suffit que de 2heures et 30 minutes pour qu’elle se remplisse à nouveau.

Pour quel usage ?

Samsung Galaxy Fit - Pour quel usage

Comme il a été mentionné plus haut, Samsung Galaxy Fit est utile pour suivre notre quotidien, que ce soit durant les activités au bureau, en ville ou encore durant la nuit. Il est efficace pour aider à suivre le rythme de vie afin de pouvoir évaluer comment mieux régler sa santé.

Avec les fonctions telles que le suivi de sommeil ou les alertes d’inactivité, ce bracelet est efficace pour lutter contre la sédentarité, pour contrôler son poids et son alimentation. Avec le capteur de fréquence cardiaque qui suit les battements du cœur, le bracelet peut aussi servir à surveiller sa propre fréquence cardiaque ou celle d’une tierce personne qui souffre d’une maladie.

Le Galaxy Fit est aussi compatible avec de nombreuses activités sportives différentes telles que : la marche, le vélo, la course à pied, natation, la musculation, le yoga, le ski, etc. Il est aussi possible de rajouter des profils sportifs ou d’éditer ceux qui sont déjà dans les paramètres. Une fois que l’activité est lancée, les informations de suivi basiques vont être enregistrées (distance, nombre de pas, fréquence cardiaque, temps de pause, nombre de calories, etc.)

Samsung Galaxy Fit – Comparatif

Les trois bracelets qui seront comparés dans cette partie sont le Galaxy Fit, le Huawei Band 3 Pro ainsi que le Honor Band 5. Ce comparatif a pour but de faire ressortir les différents éléments de ressemblance et de divergences des différents bracelets. Nous nous sommes basés sur leurs caractérisques techniques, leur design ainsi que sur leurs fonctionnements et nous avons pu mettre en exergue les qualités et défauts de chaque produit. Vous pouvez vous y référer pour mieux faire votre choix si vous êtes à la recherche d’un bracelet connecté.

Samsung Galaxy Fit ou Huawei Band 3 Pro ?

[amazon box= »B07P3GD4V2,B07H4X3CWD » grid= »2″]

On remarque très rapidement la différence entre le format des deux écrans avec le format arrondi des bordures de l’écran du Galaxit Fit, tandis que celui du Band 3 Pro reste dans sa forme rectangulaire. Les deux bracelets sont identiques à plusieurs niveaux : écran tactile et anti-casse en verre de même résolution (120 x 240px), résistant à l’eau et à la sueur, un affichage clair et détaillé et une étanchéité de 50m idéal pour les activités de natation. Une légère différence est à noter au niveau de leur poids avec 23g pour le Galaxy Fit contre 25g pour le Band 3 Pro.

Au niveau des capteurs, on remarque également la présence d’un moniteur de rythme cardiaque et d’un accéléromètre chez ces deux bracelets, et Band 3 Pro a en plus un GPS intégré et une boussole, ce qui n’est pas le cas pour le Galaxy Fit. Ce dernier bracelet possède de son côté un gyroscope. Ils sont tous les deux compatibles avec Bluetooth 4.2 (pour le Band 3 Pro), le Bluetooth 5 (pour le Galaxy Fit), Android et IOS. Ils ne supportent ni le wifi, ni Windows.

Avec la présence de ces capteurs, les bracelets arrivent à suivre le cycle de sommeil, suivre les distances parcourues, définir les objectifs sportifs à atteindre, calculer le nombre de calories dépensées ou encore aident à déterminer des objectifs à atteindre. Samsung Galaxy Fit permet en plus de surveiller le poids grâce à son application santé dédiée et de suivre l’alimentation et l’apport en calorie. Il arrive également à détecter automatiquement les activités quand elles démarrent, ce qui n’est pas le cas pour le Band 3 Pro. Celui-ci de son côté arrive à détecter automatiquement le style de natation une fois que l’activité démarre. Au niveau de la vie quotidienne, les deux bracelets permettent de localiser le téléphone en cas de perte et ont des fonctions d’alertes d’inactivités.

Au niveau de l’autonomie, il faut compter 5 jours pour le Galaxy Fit contre 3 jours pour le Band 3 Pro en utilisation intensive. Lire notre avis complet Huawei Band 3 Pro.

Samsung Galaxy Fit ou Honor Band 5 ?

[amazon box= »B07P3GD4V2,B07VL1X9MZ » grid= »2″]

Le Band 5 se démarque par la couleur de ses bracelets qui vient contraster la couleur du boitier. Ce style lui confère un look plutôt attrayant. Les deux bracelets ont des écrans tactiles qui sont anti-poussière qui résistent à la sueur et à l’eau. Celui du Galaxy Fit est en plus anti-casse en verre ce qui n’est pas le cas pour l’écran du Band 5. Les deux bracelets ont une étanchéité de 50mètres et mesurent chacune 22.7g (Band 5) et 23g (Galaxy Fit).

Ces deux bracelets n’ont pas de GPS intégré, de baromètre, ni de capteur de température. Ils possèdent plutôt un moniteur de rythme cardiaque, un accéléromètre, et un gyroscope. Le Band 5 dispose en plus un capteur qui permet de surveiller les niveaux d’oxygénation du sang. Ils sont aussi compatibles avec Android et IOS et seul le Galaxy Fit possède une puce NFC.

Malgré l’absence de nombreux capteurs utiles pour le suivi d’activité, ces deux bracelets sont capables de donner un rapport détaillé du suivi du cycle de sommeil ainsi que le nombre de calories brulés ou le nombre de pas effectués. Le Band 5 a en plus un mode multisport avec lequel on peut programmer à la fois la course, la natation ou le cyclisme et passer d’une activité à une autre rapidement. C’est une fonction efficace et utile pour les triathlètes. Les deux bracelets sont aussi efficaces pour surveiller le poids, interpeler en cas de moment d’inactivité et pour afficher des smart notifications.

En termes d’autonomie il faut compter 5 jours pour le Galaxy Fit contre 4 jours pour le Band 5 malgré une utilisation intense des capteurs.

Verdict

Au terme de notre analyse, nous pouvons dire que le Galaxy Fit est un bracelet connecté qui est efficace pour le suivi des activités au quotidien. Son design est assez raffiné pour convenir aux poignets masculins ou féminins. L’écran du bracelet est efficace pour afficher les informations relatives aux activités enregistrées. En revanche, même si le bracelet enregistre les fréquences cardiaques, aucun détail n’est donné à part les fréquences moyennes et maximales. C’est un petit bémol qui empêche le bracelet d’être totalement efficace pour suivre les personnes malades qui ont besoin de voir le rythme cardiaque d’une manière assez détaillée. En plus l’absence du GPS rend l’usage un peu difficile, car on est obligé de dépendre d’un smartphone. Mais nous notons que dans l’ensemble, c’est un bon « ami » qui aide à veiller sur son alimentation, sur sa prise de poids et sur son rythme sportif au quotidien.