Polar Vantage V Avis : de quoi est capable cette montre

Polar Vantage V Avis

Arrivée en 2018, ce nouvel appareil multisports est destiné à tous ceux qui se soucient de la performance. En plus d’un nouveau design élégant, les caractéristiques principales comprennent un suivi optique de la fréquence cardiaque amélioré qui, selon Polar, est le plus précis à ce jour, et un suivi de la puissance de course à travers du poignet. La Polar Vantage V est la première montre au monde à offrir cette fonction, bien qu’il existe des applications comme Power2Run pour la Apple Watch 4 qui font le même travail.

Polar Vantage V Avis

[amazon box= »B07G8GH4DN » template= »vertical »]

Points forts

  • Design léger et élégant.
  • Le suivi de la puissance de course est fait du poignet.
  • Le suivi des activités quotidiennes informe sur l’ensemble de vos charges d’entraînement.
  • Le suivi de la natation est excellent, avec toutes les statistiques spécifiques que vous souhaitez.

Points faibles

  • L’application Polar et le site web Polar Flow sont un peu déroutants.
  • Pas de musique.

Polar Vantage V – Caractéristiques techniques

La Vantage V est conçue avec 22 encoches bien espacées qui devraient s’adapter aux différentes tailles de poignet. Cependant, les personnes ayant des poignets de petite taille ont été quelque peu pénalisées, car elles devront acheter un bracelet de petite taille séparément.

En ce qui concerne le confort, il est nécessaire de serrer la montre avant l’exercice pour assurer un bon ajustement afin que le rythme cardiaque soit précis. Malgré son silicone souple, ça peut vous causer des irritations sur votre peau, si vous le portez pendant de longues périodes. En fait, il est un peu difficile de trouver la bonne tension pour éviter qu’elle ne se relâche ou ne s’enfonce inconfortablement dans la peau.

La montre fait 46 mm de largeur et 13 mm d’épaisseur, ce dernier chiffre étant dû à une bosse assez prononcée du rythme cardiaque optique qui est nécessaire pour assurer le meilleur contact avec la peau et fournir des mesures de rythme cardiaque optique précises.

Au dos de la montre, vous remarquerez également les 9 LED optiques en deux couleurs (4 rouges et 5 vertes) ainsi que les quatre capteurs de bio-impédance qui détectent le bon contact avec la peau pour prendre les mesures de la fréquence cardiaque.

Ces quatre électrodes sont également utilisées pour recharger la montre en conjonction avec un socle USB rond qui verrouille la montre mieux que certaines solutions de recharge Polar antérieures.

Comme on peut s’y attendre d’une montre multisports, la Vantage V est étanche et résiste sans problème à la pluie, aux averses et aux séances de natation. La Polar Vantage V est disponible en trois couleurs: noir, blanc et orange.

Design et Interface

Polar Vantage V - Design et Interface

La première chose que l’on remarque en prenant la nouvelle Polar Vantage V, c’est à quel point sa conception est plus subtile et plus sophistiquée que celle de son prédécesseur, le V800, qui est plus massif et à face rectangulaire. Nous irions même jusqu’à dire que c’est la plus belle montre Polar de tous les temps et l’une des plus belles montres de course que vous pouvez avoir.

C’est une montre que vous pouvez porter toute la journée. La Polar Vantage V possède un cadran rond plus traditionnel, complété par une lunette et un cadre en acier inoxydable élégant qui entoure un écran tactile couleur.

L’affichage n’est pas aussi net que celui d’une montre comme l’Apple Watch 4, et nous trouvons qu’il était un peu sombre et difficile à lire. Le rétro éclairage s’allume lorsque vous tournez le poignet, mais pas aussi intense.

Malheureusement, il n’y a aucun moyen de personnaliser l’écran ou les réglages de la lumière, par exemple pour que le rétro éclairage soit toujours allumé pendant les courses nocturnes ou en pleine lumière du soleil.

Cinq boutons latéraux subtils et texturés en acier inoxydable offrent une seconde façon de naviguer sur la montre, en plus de l’écran tactile qui permet de tapoter et de faire glisser la montre. Les boutons sont particulièrement utiles en déplacement, et comme les commandes de l’écran tactile sont largement limités au défilement et à l’examen des informations.

Or, il y a quelques soucis sur l’interface utilisateur. Vous pouvez utiliser l’écran tactile pour faire défiler latéralement les écrans principaux du Vantage pour obtenir en un coup d’œil des statistiques sur l’activité, la charge d’entraînement, la fréquence cardiaque et l’historique d’entraînement, mais il est alors un peu bizarre de passer aux boutons haut et bas pour obtenir la même action.

De plus, une fois que vous êtes à un niveau plus profond – disons en passant de votre fréquence cardiaque actuelle au BPM maximum et moyen de la journée – vous ne pouvez pas utiliser l’écran tactile pour revenir en arrière. Vous devez passer aux boutons de retour.

Avec 66g, il est 13g plus léger que la V800 et encore plus léger que la Garmin Fenix 5 Plus, qui est disponible en 86g. C’est une amélioration considérable en ce qui concerne les appareils portés toute la journée et même concernant le suivi du sommeil pendant la nuit.

Fonctionnalités

https://www.youtube.com/watch?v=w0w5T2_Gb64

Suivi d’activités sportives : la Vantage V manque cruellement de précision en matière de suivi, l’erreur la plus flagrante étant un suivi de distance inexact. Lorsque vous aurez utilisé la Vantage V pendant une semaine, vous commencerez à recevoir des informations sur votre entraînement, en termes de charge imposée à votre système cardio-vasculaire et de tolérance à cette charge.

Vous trouverez ces informations dans l’application Polar Flow et sur le site web vu qu’il n’y a pas beaucoup d’informations sur la montre elle-même. Dans la section « charge cardiovasculaire », vous serez informé si votre entraînement est productif, c’est-à-dire s’il vous permet d’être en meilleure forme, ou si vous en faites trop ou pas assez.

Plus vous utilisez la montre pendant longtemps et plus les données (précises) qu’elle recueille sur votre entraînement sont nombreuses, plus ce rapport de charge cardiaque devient utile, et il peut être réellement efficace pour vous éviter le risque de surentraînement. La Polar Vantage V dispose également d’un autre moyen de mesurer votre niveau d’effort : la puissance de course.

C’est le premier appareil à offrir un état de puissance sans avoir besoin de capteurs supplémentaires, et il fonctionne efficacement. Une fois que vous avez déterminé le rapport entre les chiffres et votre course, vous pouvez utiliser la puissance pour rythmer vos courses et vos entraînements. La Vantage V peut également répartir votre puissance par zone, ce qui vous permet de l’utiliser de la même manière que votre rythme cardiaque.

Le capteur Polar Precision Prime de la montre est censé être le moniteur optique le plus précis de la société, mais il perd souvent le rythme cardiaque pendant les courses, chutant autour de 20bpm pendant quelques minutes ou atteignant des niveaux ridiculement élevés pendant 30 secondes environ, avant de revenir à la lecture correcte. Pendant un effort régulier, c’est un léger désagrément, mais c’est exaspérant lorsqu’on essaie de baser une séance d’intervalles sur la fréquence cardiaque.

Nous recommandons fortement de ne considérer que l’ensemble montre et capteur de ceinture thoracique afin de profiter des fonctions d’analyse de la charge d’entraînement et de la récupération. Celles-ci sont directement liées à votre niveau d’effort pendant les entraînements, en fonction de la fréquence cardiaque.

La Polar Vantage V offre aux cyclistes un peu moins que les coureurs, principalement parce qu’il n’est pas possible de mesurer la puissance du vélo du poignet, bien qu’il soit possible de coupler un compteur de puissance de vélo à la montre si vous en avez un.

L’expérience du suivi est généralement la même que celle de la course à pied, même si la précision de la fréquence cardiaque pour le cyclisme est beaucoup plus élevée. Vos sorties en vélo sont également un bon moyen de récupération et d’entraînement. Si le cardiofréquencemètre fonctionne pour vous, il peut donner une image correcte de la pression que votre entraînement exerce sur votre corps.

La natation en piscine et en eau libre est également suivie par la Vantage V, qui dispose également de modes triathlon. Vous pouvez régler la longueur de la piscine selon l’une des normes habituelles ou vous y inscrire vous-même, bien que l’échelle aille jusqu’à un improbable 250 m, pour finir à 20 m. Nous pensons qu’il est plus probable que vous tombiez sur une piscine de moins de 20 m que sur une de plus de 200 m.

Le suivi de la nage en piscine sur la Polar est excellent. Bien que vous ne puissiez pas afficher de statistiques spécifiques à la natation pendant votre séance, au-delà de la distance, du temps et de la vitesse, vous obtenez, après avoir terminé, une répartition impressionnante de votre séance, y compris le taux de nage par longueur ou par minute, votre score SWOLF et le type de nage que vous avez utilisé.

Il y a également une ventilation de la durée de votre repos entre les longueurs ou les séries de longueurs, qui est enregistrée automatiquement afin que vous n’ayez pas à appuyer sur le bouton de tour à chaque fois, et vous pouvez analyser chaque série en détail, y compris la cadence (par longueur ou série) et la fréquence cardiaque, bien que cette dernière ne soit pas extrêmement précise dans l’eau comme on pourrait s’y attendre.

Polar Vantage V - Fonctionnalités

Suivi d’entraînement : lorsque vous créez votre profil sur Vantage V, vous avez le choix entre trois objectifs d’activité. Le niveau 1 s’adresse aux employés de bureau essentiellement sédentaires ; le niveau 2 est destiné aux personnes qui passent une grande partie de la journée debout ; et le niveau 3 est destiné à ceux qui sont très passionnés par le sport qu’ils ont choisi.

Une chose que nous avons particulièrement appréciée est que tout ce que vous faites compte pour l’objectif – les statistiques d’activité quotidienne comme les pas, les calories et les minutes actives ainsi que le suivi sportif. Si vous êtes debout toute la journée, cela va clairement affecter votre temps de récupération presque autant qu’une course d’une demi-heure à l’heure du déjeuner, et Polar fait bien d’en tenir compte.

Dans l’application Polar Flow, vous obtenez un graphique circulaire attrayant qui montre votre journée selon un code de couleurs correspondant à votre degré d’activité – un bleu plus foncé signifie plus actif. C’est une bonne représentation de votre journée, et met clairement en évidence si vous avez fait une grande course ou un tour de manège puis êtes resté immobile le reste du temps. Il existe également des alertes d’inactivité, bien que celles-ci prennent du temps avant de se déclencher.

La cible de niveau 3 est suffisamment difficile à atteindre pour motiver les personnes très actives. La Vantage V ne fait rien de particulièrement nouveau avec son suivi des activités quotidiennes, mais elle se rend suffisamment utile pour que vous ayez envie de vous plonger dans les statistiques entre vos séances d’entraînement.

Suivi du sommeil : dans toute sa gamme de montres, Polar offre des détails impressionnants sur votre nuit de repos et en tient compte dans ses recommandations sur la façon dont vous devriez vous entraîner le lendemain.

La fonction de recharge nocturne vous permet d’évaluer votre niveau de sommeil et de savoir si votre système nerveux autonome (SNA) a bien récupéré. Cette dernière est basée sur le temps que vous passez en mode repos et digestion (système nerveux parasympathique) par rapport au mode combat (système nerveux sympathique), et mesure le stress physique sur le corps en utilisant la variabilité de votre rythme cardiaque, votre fréquence cardiaque et votre rythme respiratoire.

Chaque matin, vous recevez une note de sommeil et une note de charge ANS, par rapport à votre moyenne des 28 jours précédents. Cela se traduit par une mesure simple comme « très bonne » ou « bonne » si la nuit a été bonne sur les deux plans, ou « mauvaise » si elle ne l’a pas été. La combinaison du sommeil et du SNA est utile, car il est possible de s’évanouir pendant une nuit complète sans avoir un sommeil réparateur de bonne qualité.

La Vantage V utilise ces informations pour vous donner des recommandations sur la façon dont vous devriez vous entraîner le lendemain, en vous suggérant peut-être de vous détendre si la nuit a été particulièrement mauvaise.

Cependant, le seul défaut majeur dans tout cela est que la Vantage V n’est pas très confortable à porter la nuit. Le bracelet en silicone chauffe et l’appareil dépasse largement du poignet, ce qui va vous gêner et vous pousser à l’enlever.

Suivi du rythme cardiaque : l’une des grandes affirmations de la Vantage V est qu’elle est la montre de fréquence cardiaque optique au poignet la plus précise du marché, grâce à ce que Polar appelle sa technologie de fusion de capteurs Precision Prime.

Celle-ci combine des mesures de la fréquence cardiaque optique – suivies par 9 LED de deux couleurs – qui peuvent aller plus loin dans les tissus, avec des données d’accélération en 3D et des mesures de contact avec la peau, qui reconnaissent quand les pertes de lectures peuvent être attribuées au mouvement ou à la perte de contact – et non au fait que votre cœur s’est soudainement arrêté.

Polar a également introduit le nettoyage après l’entraînement des relevés de la fréquence cardiaque, grâce auquel la montre peut identifier rétrospectivement les anomalies dans les données et ajuster vos statistiques dans les outils partenaires Polar Flow pour donner une image plus fidèle de vos données pendant une séance d’entraînement.

L’application et site web Polar Flow : la plateforme de formation Polar Flow comprend une application pour smartphone et un site web. Ce dernier vous donne une image plus claire de votre condition physique ou de votre charge d’entraînement au fil du temps, mais l’application vous donne un bon aperçu de votre charge cardio, ainsi que de nombreux détails sur les séances d’entraînement individuelles et vos statistiques de sommeil.

L’expérience n’est pas aussi simple qu’avec l’application Garmin Connect ou Fitbit, et même sur le site web, il y a beaucoup de recherches à faire pour trouver les statistiques que vous souhaitez. Ce sera déconcertant pour les personnes qui ne sont pas familières avec la technologie de suivi, d’autant plus que vous ne pouvez pas vous contenter de l’application et de la montre. Le revers de la médaille est que les obsédés des statistiques apprécieront de passer un peu de temps à fouiller le site web.

Par contre, la synchronisation de la Vantage V avec l’application est lente. La synchronisation automatique se fait au bout d’un certain temps, mais elle n’est pas immédiate, ce qui n’est pas le cas pour la plupart des appareils portables.

GPS : en ce qui concerne le GPS, la Vantage V connaît quelques problèmes de rythme à mi-parcours. À plusieurs reprises, même si les statistiques semblaient corrigées dans l’aperçu du flux d’après-course, il était très difficile de rythmer avec précision les séances, par exemple, un 8 x 800 m à la vitesse du marathon. Ce n’est pas toujours le cas, mais cela arrive assez souvent que ça devient frustrant.

Autonomie

La Polar Vantage V revendique une autonomie de batterie ultra longue allant jusqu’à 40 heures d’entraînement continu grâce à la fréquence cardiaque optique et au suivi GPS.

Sur une période de 6 jours, vous obtenez 6 heures de fonctionnement et d’utilisation générale, avec la fréquence cardiaque continue activée mais les notifications du Smartphone désactivées.

Une autre petite particularité du Vantage V est qu’il faut appuyer sur le bouton lumineux et le maintenir enfoncé pour voir l’état de la batterie. Nous préférons de loin que ce soit sur l’écran d’accueil et que ce soit un graphique de la batterie sans pourcentage, ce qui vous laisse deviner un peu la quantité de jus qui en reste.

Pour quel usage ?

Polar Vantage V - Pour quel sport

Commençons par les bases. La Polar Vantage V prend en charge 130 sports différents avec des profils sportifs individuels et des algorithmes pour suivre chaque activité. Comme vous vous en doutez, la course à pied, la natation et le cyclisme sont des activités prédominantes, et il existe un mode triathlon dédié. Il y a du CrossFit, la musculation en passant par la randonnée et le VTT.

Polar a travaillé dur pour adapter les algorithmes à chaque sport afin de permettre des relevés plus précis de la fréquence cardiaque. Vous pouvez charger jusqu’à 20 profils sportifs sur la Vantage V à tout moment et vous pouvez personnaliser les statistiques affichées pendant une session via le site web Polar Flow ou l’application pour smartphone.

Dans l’ensemble, la ceinture thoracique de Garmin donne une lecture plus élevée que le moniteur au poignet de Polar. Donc, même si nous dirions que la solution optique de Polar est aussi bonne, voire meilleure, que les autres sur le marché, nous ne sommes pas encore convaincus à 100 % qu’il est temps de se débarrasser de la ceinture pectorale.

Polar ne recommande pas non plus l’utilisation d’une sangle thoracique H10 pour les tests de fréquence cardiaque, où la précision est primordiale. Pour les nageurs, la fréquence cardiaque optique du Polar Vantage V permet de suivre votre BPM dans l’eau, tandis qu’il existe également un support GPS pour la natation en eau libre.

Polar Vantage V – Comparatif

Dans le monde des montres multisports, ces deux outils d’entraînement haut de gamme sont dotés de matériels et de logiciels parmi les plus avancés pour aider les athlètes en herbe à atteindre leur potentiel.

Polar Vantage V ou Garmin Fenix 5 ?

[amazon box= »B07G8GH4DN,B01N7J9APR » grid= »2″]

La Polar Vantage V est équipé de la dernière technologie de mesure du pouls pour obtenir les données les plus fiables et les plus précises dans toutes les conditions. Elle dispose du système Training Load Pro qui offre un aperçu de la tension que l’entraînement exerce sur votre corps et de ses effets sur vos performances. Ainsi qu’un accès à Polar Flow avec des outils complets de planification et d’analyse, et des rapports de progression.

Tandis que la Fenix 5 dispose d’un affichage couleur chromatique à très haute résolution pour une bonne lisibilité dans toutes les conditions. Elle peut changer d’activité facilement grâce au profil multisport. Ainsi qu’elle assure l’optimisation de votre programme de formation avec Training Status, Training Load et Training Effect 2.0.

Vous pouvez même suivre les performances de vos collègues, de vos amis et de votre famille grâce à la fonction de suivi des groupes. De plus que vous n’avez pas besoin de sangles de poitrine grâce au capteur de pouls précis, contrairement à la Garmin. Quant à l’écran, la Fenix 5 ne dispose pas d’écran tactile sauf qu’elle offre le contrôle de musique, chose qui n’existe pas chez la Polar. Découvrez notre avis complet de la montre Garmin Fenix 5.

Polar Vantage V ou Garmin Forerunner 245 ?

[amazon box= »B07G8GH4DN,B07QLVHBLF » grid= »2″]

La Polar est configurée via l’application ou l’interface web, tandis que la Garmin est configurée sur la montre. D’une part, il est agréable de pouvoir ajouter ou supprimer des champs de données au milieu d’une course, ou juste avant une course sur la Garmin. D’autre part, c’est un vrai casse-tête de pouvoir tout configurer à l’aide de minuscules boutons quand j’ai un ordinateur et un téléphone juste ici.

Vantage V, contrairement à la Garmin 245, ne dispose pas actuellement d’entraînements basés sur la puissance, et n’affiche pas les mesures de puissance standard comme TSS, NP. Ce qui la rend également plus avantageuse, c’est qu’elle offre un lecteur de musique Bluetooth intégré. Découvrez notre avis complet de la montre Garmin Forerunner 245.

Verdict

La montre Polar Vantage V est de loin d’être la plus belle et la plus performante à ce jour. Si vous êtes sérieux dans votre activité sportive et que vous souhaitez approfondir vos données à la recherche de meilleures performances, alors la Polar Vantage V a énormément à offrir.

Il y a un ensemble de fonctions qui vous donneront une image presque complète, non seulement de vos séances d’entraînement, mais aussi de tout ce qui affecte la qualité de votre entraînement et de vos performances, comme la gestion de la charge d’entraînement, la récupération et le sommeil.

Pour les coureurs, la capacité à suivre la puissance – une nouvelle façon de guider et d’évaluer l’efficacité de votre entraînement et de mieux rythmer vos courses – est un atout majeur, d’autant plus qu’elle se fait sans l’aide d’une pédale.