Polar A360 Avis : on vous dit tout sur ce bracelet connecté

Polar A360 Avis

Le Polar A360 est un bracelet connecté qui est adressé aux sportifs avertis qui sont à la recherche d’une aide pour évaluer leurs progrès au quotidien. Plus qu’une aide au niveau sportif, le bracelet peut vous accompagner dans toutes vos activités à la maison, en ville ou au bureau. Il est aussi efficace pour évaluer à la fois vos performances et vous aider à définir des objectifs précis conformément à vos aspirations. Le bracelet possède un cardiofréquencemètre et un accéléromètre, mais on ne retrouve pas de GPS intégré. Il faut impérativement passer par le GPS d’un smartphone pour les activités sportives où l’on a besoin de données de géolocalisation. Le bracelet est aussi doté d’un écran en couleur tactile assez réactif et d’un seul bouton sur le côté gauche qui n’est pas facile à manipuler. En ce qui concerne les fonctionnalités, on y retrouve celles qui concernent le quotidien et aussi des fonctionnalités connectées telles que la réception des smart notifications. Hormis la difficulté sur la configuration, le Polar A360 reste un bracelet assez léger et personnalisable.

Polar A360 Avis

[amazon box= »B016BD69MM » template= »vertical »]

Points forts

  • Le bracelet est assez léger et peut s’utiliser durant de longues heures d’entrainements.
  • L’écran est en couleur et le tactile est très réactif lors de la navigation.
  • Les bracelets de la montre sont interchangeables et on a la présence de bracelets de différentes couleurs.
  • L’autonomie de 5 jours du bracelet est efficace pour les longs week-ends de randonnées en solo ou en groupe.

Points faibles

  • Le système de fermeture du bracelet n’est pas solide et le métal de fermeture peut s’enlever tout seul lorsqu’on fait des mouvements brusques durant les entrainements.
  • Le bracelet n’a pas de puce GPS intégrée.

Polar A360 – Caractéristiques techniques

Au niveau technique, le Polar A360 est compatible avec IOS, Android et possède un accéléromètre et un cardiofréquencemètre. Le bracelet se connecte aussi avec le Bluetooth 4.0.

Le bracelet est aussi étanche pour être totalement immergé dans de l’eau. Le bracelet est aussi résistant à la poussière et à la sueur, ce qui est essentiel lorsqu’on a tendance à beaucoup suer. Les bracelets de ces modèles peuvent être détachés du boitier et remplacés par d’autres de différentes couleurs.

Design et interface

Polar A360 - Design et interface

Ce qui frappe aux yeux en premier lorsqu’on a le Polar A360 entre les mains c’est le fait qu’il est totalement recouvert de silicone avec un système de fermeture assez simple et sûr. La présence de la silicone fait que les bracelets sont flexibles et peuvent s’adapter à tous types de poignées, que ce soit les grands poignets masculins ou les poignets féminins qui sont beaucoup plus fins. En plus, le Polar A360 peut se trouver en différentes tailles : S (130 à 170 mm), M (150 à 200 mm) et le L (165 à 224 mm). Mais même si vous avez enfin trouvé la bonne taille pour votre bracelet, il ne sera pas toujours facile de réussir à attacher le bracelet au poignet, car le système d’attache avec les bouts de métal à insérer n’est pas pratique. Par exemple durant les mouvements vifs lors des entrainements, le fer de fixation peut sortir et le bracelet peut tomber. Il aurait été plus simple de garder les systèmes de fermetures classiques avec les boucles.

En revanche, nous apprécions le fait qu’il y ait plusieurs couleurs de bracelets qui peuvent remplacer ceux qui sont livrés avec le bracelet. Avec un tel choix, chaque utilisateur a la capacité de personnaliser son bracelet à sa convenance et selon son style vestimentaire.

Au niveau de l’écran, on retrouve un écran large d’une résolution de 80 x 160 pixels. Ce large écran permet un affichage clair de toutes les informations et il affiche automatiquement l’heure et le niveau de la batterie une fois qu’il s’allume. En plus, cet écran est tactile et réactif et il est aussi en couleur, ce qui facilite la lecture.

En revanche, nous déplorons que les finitions ne soient pas très élégantes et le fait que ce bracelet ne puisse pas passer inaperçu lorsqu’on l’a sur le poignet. La plupart des bracelets ont pour caractéristique d’être fins et élégants, mais le Polar A360 a un écran qui sort un peu de son cadre et le capteur au dos du boitier n’est pas très apprécié lorsque le bracelet est au poignet. Nous pensons que la marque aurait pu faire mieux en termes de finitions, mais ce n’est qu’un avis.

En ce qui concerne la configuration, elle n’est pas de tout répit également. En effet, l’application va aider à coupler le bracelet au smartphone en se servant de Bluetooth. À ce niveau il faut enregistrer tous les paramètres concernant sa personne, mais ce qui est déplorable est le fait qu’on ne puisse pas faire la première utilisation sans avoir un ordinateur à disposition.

Pour faire court, attendez-vous à vous inscrire sur le site de Polar, télécharger un logiciel, ensuite brancher le bracelet, et patienter 10 longues minutes avant de terminer les mises à jour.

Une autre complication est que le bouton qui se trouve en bas à gauche du boitier sert à appairer le Bluetooth en appuyant longuement sur le bouton. Mais, le problème est que ce bouton est recouvert d’un plastique épais qui fait qu’on a du mal à l’appuyer et on ressent rapidement des douleurs au doigt.

Hormis la configuration qui est un peu compliquée, la navigation dans le bracelet est un peu plus simple. En balayant l’écran vers le bas, on accède aux séances d’entrainement, au bilan de la journée ou encore au rythme cardiaque. À ce niveau encore, il aurait été plus simple de refaire un balayage de l’écran pour revenir en arrière. Hélas, ce n’est pas possible et le Polar A360 vous oblige à presser le bouton couvert de plastique rigide pour revenir en arrière. C’est le moment de muscler votre doigt !

Fonctionnalités

Tracker d’activité : une fois que le bracelet est attaché au poignet, il va facilement enregistrer la distance parcourue, le nombre de pas effectués, le temps des différentes activités, ou encore le nombre d’heures de sommeil.

Suivi de sommeil : le bracelet va enregistrer toutes les heures que vous passez au lit ainsi que les différentes phases du sommeil, les phases de trouble de sommeil et les moments les plus reposants.

Détermination d’objectifs quotidiens : une fois que vous avez défini le profil d’activité qui vous convient (forte, faible ou moyenne), le bracelet va aider à évaluer l’objectif quotidien que l’utilisateur doit réaliser. Nous apprécions particulièrement le fait qu’il soit possible de modifier le profil au fur et à mesure qu’on utilise le bracelet. En se fixant des objectifs à l’avance, on peut ainsi démarrer les séances d’entrainement en sachant le niveau qu’on veut atteindre.

Smart notifications : ce bracelet est efficace pour afficher les notifications provenant du smartphone. Une fois que le téléphone est synchronisé avec le bracelet, on peut recevoir les SMS, les emails, les appels téléphoniques, les messages des réseaux sociaux, ou encore les emails. Nous regrettons que l’écran ne permette pas de lire les messages, car les mots s’affichent en petits caractères. En revanche, si vous n’avez pas vite regardé l’écran et que la notification a disparu, il suffit de balayer l’écran vers la droite ou la gauche pour la retrouver et la lire.

Application dédiée Polar Flow : avec cette application, on est censé paramétrer le bracelet et retrouver toutes les données de suivi d’activité. En revanche, là encore nous remarquons que l’application bug lorsqu’on ouvre les paramètres du compte Polar. Il faut ainsi redémarrer à chaque fois l’application afin qu’elle fonctionne à nouveau. Mais si par chance, vous arrivez à naviguer dans cette application, vous pourrez y retrouver toutes les données relatives au suivi d’activités quotidiennes. On a aussi la présence de calendriers qui permettent d’avoir un détail des données classé sur les différents jours.

Alertes et alarmes : lorsque vous restez pendant de longues heures ans bouger, le bracelet va émettre des alertes afin de vous encourager à bouger un peu plus.

Fonction accéléromètre : la présence de ce capteur fait que le bracelet arrive à mesurer la distance parcourue ainsi que la vitesse à laquelle on se déplace. Avec les données sur la vitesse et la distance, le bracelet permet d’évaluer et de comparer ses résultats au jour le jour. On peut alors avoir pour objectif de surpasser ses efforts.

Motif de réjouissance : Nous apprécions le fait que le bracelet affiche à l’écran les différences fréquences cardiaques sous forme de graphique. L’utilisateur peut voir clairement les différentes zones de fréquences cardiaques dans lequel à chaque moment de la journée. Durant les entrainements aussi la fréquence cardiaque est enregistrée et à la fin de l’entrainement on peut clairement voir les différents pourcentages de l’intensité cardiaque durant les efforts fournis ainsi que le rythme cardiaque.

Autonomie

Au niveau de l’autonomie, nous apprécions la batterie de 100 mAh du bracelet. Ainsi, même lorsqu’on active les fonctions et qu’on reçoit de nombreuses notifications, le bracelet est capable de tenir 5 jours d’affilés. La plupart du temps, les écrans avec couleurs ont du mal à conserver leurs batteries, mais dans le cas du Polar A360, le bracelet peut être utilisé toute une semaine. Et, si les fonctions ne sont pas toutes utilisées, cette autonomie peut encore être revue à la hausse.

Cette grande autonomie fait qu’on peut se servir du bracelet durant les activités de camping ou durant les randonnées de week-end sans craindre qu’il ne se décharge. Une fois que la batterie du bracelet est déchargée, il suffit que d’une heure pour la recharger complètement.

Pour quel usage ?

Polar A360 - Pour quel usage

Le bracelet Polar A360 est utile pour garder de bonnes habitudes sportives et pour veiller sur sa santé au quotidien. Avec le bracelet vous aurez constamment une idée de votre rythme cardiaque ainsi que des différentes périodes d’inactivité ou d’activité.

Au niveau sportif, le bracelet est compatible avec différents profils tels que la marche, la course à pied, la musculation, le cyclisme, la randonnée ou encore les activités en groupe. Nous apprécions particulièrement la présence des modes autres sport extérieurs et autre sport intérieur. Ce sont des modes qui permettent de configurer de nouveaux profils sportifs dans le bracelet. En plus, il est possible de pouvoir y coupler une ceinture cardio et il est possible de consulter les enregistrements durant les séances d’entrainement.

En revanche, même si le bracelet est étanche, il n’est pas conseillé de l’utiliser pour la natation.

Polar A360 – Comparatif

Nous vous proposons dans cette partie un comparatif entre différents bracelets et montres connectées de la marque Polar à savoir l’A360, l’A370 et le M430. Nous avons analysé leurs fonctionnalités ainsi que leurs caractéristiques techniques afin d’en déceler leurs similitudes et leurs points de divergences. Si vous êtes à la recherche d’un accessoire connecté et que vous souhaitez vous tourner vers la marque Polar, nous pensons que ce comparatif vous aidera à bien choisir.

Polar A360 ou Polar A370 ?

[amazon box= »B016BD69MM,B072FTL2R4″ grid= »2″]

Ces deux bracelets ont un même écran en couleur avec une résolution de 80 x 160 pixels. Leurs bracelets sont interchangeables et le boitier des bracelets peut très bien se mettre dans d’autres cadres de différentes couleurs. Sur ces deux modèles, on peut choisir entre les trois tailles S/M et L.

Les deux bracelets sont équipés d’un capteur intégré au poignet qui mesure la fréquence de manière précise. L’A370 a l’avantage de prendre les mesures de fréquence cardiaque 24 heures sur 24. Chaque 5 minutes, le capteur du bracelet s’allume, ce qui permet d’avoir un graphique très détaillé. Avec l’A360, le bracelet arrive particulièrement à indiquer la zone de fréquence où vous vous trouvez une fois que les entrainements commencent. On ne retrouve pas de GPS dans ces deux bracelets et vous devez vous référer au GPS d’un smartphone pour avoir les mesures de la distance ou de la vitesse. C’est en fonction de la fréquence et de l’intensité de vos mouvements du poignet que la vitesse et la distance parcourue seront calculées.

Les deux bracelets sont aussi efficaces pour analyser le cycle du sommeil en se synchronisant à l’application Polar Flow. Ils sont aussi efficaces pour accompagner dans les activités quotidiennes et pour l’enregistrement des informations de suivi de progrès sportifs.

Au niveau de l’autonomie, le Polar A360 permet d’atteindre plus d’une semaine d’autonomie lorsqu’on désactive les notifications. Le Polar A370 ne peut pas dépasser 4 jours d’autonomie même lorsque les notifications sont désactivées.

Polar A360 ou Polar M430 ?

[amazon box= »B016BD69MM,B075VST85D » grid= »2″]

Au niveau de leur design, on remarque le format rectangle du Polar A360 tandis que le M430 a plutôt un boitier carré. Il faut avant de continuer préciser que l’A360 est un bracelet connecté tandis que le M430 est une montre connectée. L’aspect de l’A360 est donc un peu plus fin que la M430, mais ce dernier modèle est un peu plus riche en termes de fonctionnalités.

Ces deux modèles sont compatibles avec Android, IOS et Bluetooth et le Polar A360 est aussi compatible avec Windows et Mac. La Polar M430 est dotée d’une puce GPS intégrée contrairement au Polar A360 qui n’a pas de GPS. Ces deux appareils sont dotés d’un accéléromètre et sont tous les deux étanches, donc résistants à l’eau, à la sueur et à la poussière.

Au niveau des fonctionnalités, les deux appareils sont efficaces pour un suivi d’activité au quotidien et peuvent efficacement calculer le nombre de calories brulées, la fréquence cardiaque, la distance parcourue, le nombre de pas effectués. Ils sont aussi efficaces pour l’évaluation du rythme du sommeil. Avec ces deux modèles de Polar on peut aussi avoir accès aux smart notifications.

En ce qui concerne l’autonomie, il est évident que celle du Polar A360 va être plus longue que celle de la M430. Ainsi, ce premier modèle de Polar a une autonomie pouvant atteindre 12 jours surtout lorsque les notifications sont désactivées. En revanche, la M430 avec sa puce GPS intégrée a une autonomie qui dépasse rarement les 24 heures. Nous pensons que cette faible autonomie est due à la présence du GPS, car c’est une puce qui puise l’énergie de la batterie au maximum. Mais, dans le cas où le GPS et les autres fonctions sont désactivés, l’autonomie de la M430 peut s’augmenter. Lire notre avis complet de Polar M430.

Verdict

Pour terminer, nous pouvons dire que le Polar A 360 est un bracelet connecté qui vous suivra partout où vous passez. Avec le bracelet accroché au poignet, on peut surveiller sa fréquence cardiaque ainsi que ses habitudes sportives. Grâce aux alertes d’inactivité, le bracelet arrive à interpeller à chaque fois qu’on oublie de faire des mouvements. C’est une fonction efficace qui fait qu’on peut équilibrer sa santé en surveillant ses habitudes. Le design de la montre est compact, mais avec un boitier qui déborde un peu du bracelet, ce qui fait que les finitions ne sont pas aussi raffinées. Mais avec la présence des bracelets de différentes couleurs, vous pouvez très bien personnaliser la montre selon votre style vestimentaire. En revanche, si vous n’êtes pas un habitué d’appareil technologique, il y a de fortes chances que vous vous perdiez lors de la configuration du bracelet. Nous vous recommandons vivement de demander conseil afin de ne pas vous décourager dès la première prise en main. Une fois que vous aurez maitrisé comment le Polar A360 fonctionne, vous allez certainement aimer l’utiliser que ce soit durant vos différentes activités ou durant les séances sportives.