Montre Suunto femme : avis et comparatif complet

Montre Suunto femme

La marque Suunto a sur le marché de nombreux instruments de mesure de sport y compris les montres qui sont aussi efficaces les unes, les autres. Ces montres sont utilisées en général pour le sport, surtout pour des activités outdoor. Que ce soit pour des sports simples comme le jogging ou la marche ou des activités complexes telles que le triathlon, ces montres peuvent être utiles pour la préparation des entrainements. Elles sont efficaces pour faire un suivi de l’état de santé du sportif et l’aident à éviter le surentrainement grâce aux fonctions de coaching virtuel. Dans le but de satisfaire tous les utilisateurs de montres connectées, la marque a mis en place des montres adaptées aux femmes. Nous vous listons 4 modèles qui peuvent très bien convenir aux femmes sportives ou celles qui recherchent de simples tocantes pour un suivi d’activité au quotidien.

Montre Suunto femme – Comparatif

Êtes-vous intéressé par la marque Suunto ? Si tel est le cas, vous allez certainement apprécier le comparatif des différentes montres connectées que nous vous présentons ci-dessous. Ce sont des modèles qui peuvent très bien convenir à la fois aux femmes comme aux hommes. Mais nous pensons que les femmes intéressées par la technologie des montres connectées vont être plus à l’aise avec ces modèles.

[amazon box= »B01J14W11Q,B07ZQRHXY8,B07D5KK17R,B0833CL32C » template= »table »]

Suunto Spartan Ultra : la montre idéale pour coupler des capteurs de vitesse et de cadence

[amazon box= »B01J14W11Q » template= »vertical »]

Points forts

  • Présence du GPS+Glonass.
  • Possibilité de coupler différents capteurs de vitesse.
  • Présence des pauses automatique.
  • Configuration des profils sportifs.

Points faibles

  • Modèle un peu lourd avec les 77g.
  • Autonomie pas très grande en utilisation intensive.

La Spartan Ultra est une montre multisport qui est principalement conçue pour exercer les activités outdoor.

L’écran de la montre est tactile et en couleur et a été entièrement recouvert de matière lui permettant de résister aux rayures. En plus du tactile, 3 autres boutons manuels sont du côté droit du boitier et servent aussi à accéder rapidement à certains paramètres et fonctionnalités tels que la gestion des enregistrements, l’accès aux menus, l’activation du rétroéclairage, l’enregistrement des activités, l’enregistrement des tours ou encore l’accès aux widgets.

Le boitier de la montre est quant à lui en polyamide, bordé d’une lunette en acier inoxydable. Les bracelets eux sont en silicone et entoure particulièrement bien le poignet lorsqu’on porte la tocante. Avec le mélange de tous ces matériaux, la tocante est tout à fait solide et résiste aux chocs qui peuvent survenir durant les entrainements.

La Spartan Ultra pèse en tout et pour tout 77g, un poids qui ne va pas passer inaperçu chez les personnes qui ont un poignet fin.

Au niveau technique, on note en premier une étanchéité de 100m. Avec une telle étanchéité, on peut envisager de la plongée sans craindre d’abimer la montre.

On retrouve en plus comme capteur un baromètre, un cardiofréquencemètre ainsi qu’un GPS+Glonass. La montre est aussi compatible avec IOS et Android.

En ce qui concerne les fonctionnalités, la Spartan Ultra est utile pour effectuer un suivi de trace. Même si on n’a pas la présence de fond de carte pour plus de visibilité du tracé, la montre permet néanmoins d’avoir de très bonnes indications à suivre durant les entrainements grâce à la précision du GPS.

On a aussi la possibilité de configurer des profils sportifs sur la plateforme Movescount tout en personnalisant l’affichage et configurant les informations d’affichage de base.

Avec la Spartan Ultra, on peut utiliser un footpod, un capteur de fréquence cardiaque ou coupler d’autre capteur de vitesse et de cadence. C’est idéal pour avoir des données plus précises lorsqu’on est en activité de cyclisme par exemple.

Durant les entrainements, on peut aussi paramétrer la montre de sorte qu’elle déclenche des pauses de l’enregistrement automatique dès qu’elle détecte un arrêt de mouvement. Cette fonction est utile lorsqu’on se déplace dans des zones citadines où on peut être confronté à de nombreux feux rouges par exemple. On peut donc être sûr de ne fausser aucune donnée.

Même si le GPS fonctionne avec le satellite Glonass, la Spartan Ultra peut être paramétrée de sorte à fonctionner avec le GPS seul en fonction de l’entrainement sportif qui a été prévu.

En plus, une fois que les activités sont terminées, la montre est capable de donner des informations liées à la charge d’entrainement qui a été réalisé. Elle propose aussi au sportif un nombre d’heures de repos afin de retrouver la pleine forme. Durant les heures de repos, la montre pourra toujours proposer des entrainements légers.

Une des particularités de la Spartan Ultra est qu’elle donne la possibilité de créer des entrainements fractionnés. En plus, il est aussi possible d’avoir des enregistrements de données cardiaques même si la montre est totalement immergée.

Hormis les fonctions sportives, la montre est capable de recevoir les notifications provenant du smartphone, ou encore de gérer la musique du smartphone.

Pour terminer, l’autonomie de la montre est autour de 6 heures lorsque tous les capteurs sont actifs. En revanche, lorsque la montre est utilisée en mode économique, la tocante peut tenir durant 26 h. Lire notre avis complet de Suunto Spartan Ultra.

Suunto 5 : elle permet de prévoir des entrainements adaptés aux objectifs

[amazon box= »B07ZQRHXY8″ template= »vertical »]

Points forts

  • Rapidité de la puce GPS Sony.
  • Compatibilité de la montre avec plusieurs capteurs essentiels.
  • Compatibilité avec 80 profils sportifs.
  • Montre compatible avec le triathlon.

Points faibles

  • Absence du tactile.
  • Difficultés à lire les notifications.

Le boitier de la montre n’est pas très épais et on y retrouve une lunette en cuivre avec des bracelets de différentes couleurs. La montre se trouve en différentes couleurs de bracelets, permettant de personnaliser le style durant l’utilisation. L’écran de la Suunto 5 n’est pas tactile et a un aspect transflectif et une couleur qui fait que les informations qui s’affichent sont lisibles même en plein soleil. En revanche, la montre n’a pas de système pour régler le rétroéclairage. Ainsi, la luminosité parait plus forte et embêtante dans les endroits les plus sombres. La montre pèse 66 g et peut se porter durant de longues séances d’entrainement.

Au niveau de l’interface, la manipulation de la montre se fait avec 5 boutons manuels qui servent principalement à valider les différentes options, à revenir en arrière ou à choisir entre les différents widgets et fonctionnalités.

Au niveau technique, la Suunto 5 possède un GPS Sony+Glonass+Galileo, un capteur cardio optique, un gyroscope, et un accéléromètre.

La montre est aussi étanche à 50 mètres, et peut tout à fait être utilisée pour la plongée ou toute autre activité sportive nautique.

Une des particularités de ce modèle est qu’on peut y coupler un capteur de cadence, un capteur de vitesse ou encore un capteur de puissance. Avec de tels capteurs de puissance, on peut avoir des mesures efficaces de puissance de vitesse ou de pédalage.

La Suunto 5 agit aussi comme un vrai coach virtuel qui propose des entrainements en fonction des objectifs que l’on a inséré dans la montre (objectifs de poids, nombre d’heures ou nombre de calories à bruler…). La tocante permet également de s’évaluer en comparant ses propres résultats sur plusieurs jours.

Durant toutes les activités sportives ou le tracking d’activités quotidiennes, la montre va enregistrer les fréquences cardiaques, le nombre de pas effectués, le nombre de calories brulées ou encore la distance parcourue, les différentes phases du sommeil ou encore les périodes de stress.

En plus, on a la possibilité de programmer des exercices de fractionnés sans toutefois pouvoir réaliser des entrainements complexes.

La Suunto 5 a aussi la fonction de pause automatique qui fait que l’enregistrement se met en pause tout seul lorsque la montre ne détecte plus de mouvement.

La tocante permet également de recevoir les smart notifications telles que les messages de réseaux sociaux, les SMS ou appels provenant du smartphone connecté. En revanche, il faut être rapide à regarder l’écran pour ne pas avoir à chercher à nouveau la notification dans les paramètres du téléphone si elle disparait de l’écran.

Une fois l’entrainement terminé, la Suunto 5 calcule le niveau de stress et propose des séances de relaxation sous forme de graphique ; ainsi, le sportif peut éviter le surentrainement.

Si la montre est utilisée avec le mode GPS Performance, son autonomie est de 20 heures et avec le mode GPS Endurance l’autonomie monte à 40 heures d’utilisation. On ne retrouve pas de mode Ultra Track sur ce modèle de Suunto. Lire notre avis de Suunto 5.

Suunto 9 Baro : efficacité renforcée grâce aux fonctions V02Max et FusedTrack

[amazon box= »B07D5KK17R » template= »vertical »]

Points forts

  • Écran anti-rayures.
  • Belle autonomie de 120 h en mode Ultra.
  • Présence de 80 profils sportifs.
  • Couplage de capteur de puissance.

Points faibles

  • Impossible de faire des exercices d’intervalles.
  • GPS un peu imprécis sur les sports rapides.

La Suunto 9 Baro a un design élégant et raffiné avec un boitier en fibre de verre et de polyamide et une couronne faite en acier inoxydable. La montre est connue pour sa solidité et ses matériaux précités font que les rayures apparaissent rarement sur la tocante. Les bracelets sont toujours en silicone et la montre pèse 81 grammes en tout. Pour les personnes qui ne sont pas habituées à porter des montres de ce type, elles vont certainement être dérangées au début par le poids de la montre.

L’écran de la montre est tactile et est recouvert d’une vitre anti-rayures et anti-poussière. On retrouve aussi 3 boutons sur le cotés droit de la montre qui servent à la manipuler.

La montre est facile à manipuler et on accède directement aux informations de suivi classique via l’interface. Parlant de suivi, la Suunto 9 baro est efficace pour mesurer le nombre de calories brulées, la fréquence cardiaque ou encore suivre le nombre de pas effectués durant toutes les activités journalières.

On a aussi droit à des smart notifications en utilisant cette tocante de Suunto et la montre est compatible avec le Bluetooth.

En ce qui concerne les capteurs, on y retrouve un thermomètre, un GPS avec Galileo et Glonass, une puce de géolocalisation ainsi qu’un baromètre. Elle est aussi étanche à 100 mètres de profondeur et est donc adaptée à toute activité nautique.

Une des particularités de la montre est la présence de la fonction V02Max, une fonction utile pour mesurer le niveau de stress et le temps de récupération nécessaire.

On y retrouve aussi la fonction FusedTrack™ qui permet d’avoir des traces GPS précises et affinées. Même si on se retrouve dans une zone où le signal est bas, les données GPS restent correctes sur tout le parcours surtout durant des sports relativement lents comme la marche. Mais il faut s’attendre à quelques imprécisions pour les sports rapides.

La fréquence cardiaque est aussi relevée sur tout le trajet, même sous l’eau et la montre est aussi efficace pour la programmation d’entrainements personnalisés. En revanche, on ne peut pas l’utiliser pour des exercices d’intervalles.

La Suunto 9 Baro est aussi compatibles avec la plateforme Movescount et avec des capteurs de puissance tels que Stryd.

La 9 Baro propose en tout 120 heures d’enregistrements en mode Ultra. En plus, on a des alertes du niveau de la batterie ce qui aide à ne pas se laisser surprendre par l’extinction de la tocante. Toutefois, en utilisant le mode endurance, l’autonomie va baisser à 50 heures et le mode Performance donne droit à une autonomie de 25h. On aurait tendance à croire que le mode Ultra est le mode idéal à choisir, mais il ne faut pas oublier que le capteur de fréquence cardiaque ainsi que le Bluetooth seront désactivés. Lire notre avis complet de Suunto 9 Baro.

Suunto 7 : une montre dotée d’une puce Snapdragon Wear 3100 de Qualcomm

[amazon box= »B0833CL32C » template= »vertical »]

Points forts

  • Présence de la fonction de paiement sans contact.
  • Présence de Wear OS.
  • Lecteur de musique.
  • Modèle robuste.

Points faibles

  • Faible autonomie en utilisation intensive.
  • Association WearOS/Suunto difficile à faire fonctionner.

En observant ce modèle de Suunto, on remarque que celui-ci est très proche de la Suunto 9 avec des boitiers presque pareils. Le boitier de la Suunto 7 est robuste et résiste à la neige, à la poussière ainsi qu’à l’eau.

On retrouve aussi un écran OLED tactile qui est recouvert par un verre Gorilla Glass qui résiste à l’apparition des rayures. La particularité de cet écran est qu’il affiche les itinéraires qui sont empruntés par les sportifs qui se situent dans la même zone.

Cette montre orientée sport ne pèse pas moins de 70g et adhère facilement à tous types de poignées.

La montre est compatible avec Android, IOS et avec le Bluetooth.

La particularité de la montre est la présence à la fois de Wear OS, et de l’application Suunto. Avec la combinaison du système s’exploitation et de l’application, la navigation est fluide que l’on utilise les boutons manuels ou le tactile de l’écran.

On retrouve 5 boutons de part et d’autre de la montre qui servent à faire fonctionner la tocante en accédant à l’application Suunto, aux sous-menus ou encore aux différentes fonctions.

Wear OS permet à la montre d’avoir les fonctions de Gestion de musique, de données météorologiques, de paiement sans contact. Il y a aussi la possibilité de télécharger plusieurs autres applications. On a aussi accès à Google Play Store grâce à Wear OS

C’est bien d’avoir différentes applications à utiliser, mais au niveau sportif, il faut s’habituer à choisir la bonne application pour pouvoir retrouver le résumé des activités recherchées.

La montre est quand même efficace pour mesurer le nombre de calories brulées, le nombre de pas effectués (Google Fit) ou encore la distance parcourue et la distance (application Suunto)

Le petit bémol à ce niveau est que l’utilisateur n’a pas la possibilité de distinguer laquelle des applications enregistrent chaque type de mesures et cela rend un peu difficile l’analyse des données le moment venu.

La montre permet également de recevoir des smart notifications, mais ne donne pas la possibilité d’y répondre directement.

On a aussi la présence d’une puce Snapdragon Wear 3100 de Qualcomm qui permet aux données GPS d’être précises. La montre est aussi efficace pour mesurer avec précision la fréquence cardiaque ainsi que les valeurs d’altimètre.

La Suunto 7 ne permet pas de personnaliser les profils sportifs, ce qui est bien dommage pour les sportifs qui ont besoin d’adapter leurs entraînements à leur état de santé ou à leur niveau sportif par exemple.

Même si la Suunto 7 a été conçue pour être une montre de sport, elle ne propose pas de cartographie complète et il n’est pas possible de télécharger et d’y transférer des cartes dans une zone de plus de 60 km². Au contraire, on se contentera de la localisation GPS en cours sans toutefois avoir de suivi d’itinéraires.

La Suunto 7 est capable de tenir pendant 48 heures, une autonomie qui ne va pas toujours être atteinte si le GPS est actif. En plus, avec la fonction de l’écran qui permet d’afficher les itinéraires des autres sportifs, l’autonomie de la montre dépasse rarement les 24 heures d’autonomie. Lire notre avis de Suunto 7.

Verdict

Pour terminer, disons que les modèles que nous vous avons listés sont solides et tout à faire adaptés aux femmes. Avec leur design élégant et pas trop imposant, ces montres peuvent facilement convenir aux poignets fins. Le seul bémol se trouve au niveau de leur poids qui peut se faire ressentir après plusieurs heures d’utilisation. Toutefois, si la montre est utilisée chaque jour, on peut rapidement s’habituer au poids de la tocante, peu importe le modèle choisi. Le système d’exploitation est facile à utiliser et hormis le dernier modèle de notre liste dont la navigation et l’analyse des données doivent se faire avec plusieurs applications, les autres modèles sont riches en fonctionnalités. Ces montres peuvent donc être utilisées pour un suivi d’activités sportives ou pour un tracking d’activité au quotidien.