Montre Polar femme : avis et comparatif

Montre Polar femme

La marque Polar est un concepteur et producteur d’instruments de mesure cardiaque ainsi que de montres qui servent à la fois à surveiller ses performances sportives ainsi que toutes les activités que l’on fait au quotidien. Que ce soit les ceintures fabriquées par la marque ou les montres, le concepteur prend bien le soin de mettre sur le marché des modèles solides et surtout adaptés à différent public. Ainsi, certains modèles de montre par exemple conviennent le mieux au public féminin, que ce soit pour le sport ou pour un suivi personnel des activités. Toutefois, les personnes intéressées par la marque se demandent le plus souvent lequel des modèles de montre va leur convenir vraiment. Pour aider à sélectionner la tocante idéale, nous vous présentons dans ce comparatif 4 différentes montres de la marque Polar.

Montre Polar femme – Comparatif

Avec un comparatif de différents produits sous les yeux, on peut facilement savoir quel modèle correspond à notre besoin, et ainsi être sûr de faire une bonne affaire en achetant le produit. C’est pour aider dans ce sens que ce comparatif a été constitué. Nous vous présentons 4 modèles de montres connectées fabriquées par la marque Polar en vous précisant les différences et particularités au niveau technique, au niveau du design et au niveau des fonctionnalités.

[amazon box= »B07X5GBVB2,B07G82HLW4,B07G57JGFB,B01K28RO76″ template= »table »]

Polar Ignite : un véritable coach virtuel qui évalue le niveau de fatigue après les entrainements

[amazon box= »B07X5GBVB2″ template= »vertical »]

Points forts

  • Présence d’une puce GPS Sony.
  • Montre facile à prendre en main.
  • Présence de nombreuses fonctions de suivies et de récupération.
  • Écran qui peut s’éteindre automatiquement.

Points faibles

  • Elle n’est pas assez étanche pour la plongée.
  • Batterie qui finit rapidement une fois que le GPS est fonctionnel.

Le premier modèle que nous vous présentons est la Polar Ignite, avec son boitier rond et sa couronne métallique. Les finitions du boitier sont élégantes et assez raffinées pour convenir aux femmes.

Les bracelets de la montre sont disponibles en différentes couleurs, dont le jaune ou le blanc et il est facile de les retirer pour raccorder le boitier à des bracelets de différentes couleurs.

L’écran de la montre est tactile avec une résolution de 240X240px. L’affichage est donc lisible et l’écran peut s’éteindre automatiquement, ce qui permet de conserver la batterie. Toutefois, il y a aussi la possibilité de garder l’écran toujours allumé en configurant la montre.

Au niveau technique, on a la présence d’un cardiofréquencemètre et d’un GPS qui fonctionne avec Glonass. La montre est aussi compatible avec Bluetooth Smart et avec plus de 100 profils sportifs. Avec son étanchéité de 3ATM, on peut l’utiliser aussi à la piscine, mais pas pour faire de la plongée. La bonne nouvelle est que durant les activités nautiques, le capteur optique de la montre continu à fonctionner même sous l’eau.

Le GPS couplé à Glonass est efficace pour enregistrer les données tout au long du parcours. La Polar Ignite est aussi utile pour mesurer l’altitude et grâce à sa mémoire intégrée, elle va tout enregistrer et faire le transfert une fois qu’on est en possession du smartphone. En revanche, le GPS avancé ne permet pas d’avoir un affichage de trace.

Avec la fonction Nightly Recharge™, la Polar Ignite évalue si les heures de sommeil du sportif ont été suffisantes ou s’il a besoin de plus de temps de repos. Ainsi, on peut savoir si on est en bonne forme pour entamer un entrainement ou s’il faut encore laisser le corps se reposer.

Avec la fonction Sleep Stages Plus™, la montre arrive à évaluer les éléments extérieurs qui peuvent troubler le sommeil ou le rendre plus paisible. Elle permet aussi d’avoir un score d’heures de sommeil à atteindre ainsi que des graphes détaillés permettant d’évaluer la qualité de son sommeil.

La Polar Ignite est aussi efficace pour relever les données sur le nombre de calories dépensées, la distance parcourue, le nombre de pas effectués ou encore les différentes fréquences cardiaques durant sur le trajet.

Une autre fonction intéressante est la FitSpark™, une fonction qui conseille les sportifs en se basant sur les différents entrainements déjà faits et sur la condition physique pour proposer des entrainements adaptés à l’état de santé actuel du sportif. La montre va donc proposer des trajets courts ou longs selon l’état physique de chacun.

La fonction Serene est aussi de la partie. Cette fonction permet de se relaxer avec des séances de respirations. Elle permet aussi de voir plus clairement les périodes ou le sportif est plus serein ou plus énervé.

Hormis ces fonctions particulières, la Polar Ignite est un véritable tracker d’activité au quotidien qui reste actif toute la journée.

Parlant d’autonomie, il faut dire que ce modèle de Polar a une batterie qui fond rapidement lorsque le GPS est activé. Ainsi, malgré la présence de la puce GPS Sony, l’autonomie dépasse difficilement les 8 jours prévus. Toutefois, cette autonomie ne descendra pas en dessous de 17 heures en général malgré une utilisation intensive. Mais si elle est utilisée en mode montre connectée, elle peut fonctionner durant 5 jours. Lire notre avis complet de Polar Ignite.

Polar Vantage M : montre à utiliser avec Polar Beat et Polar Flow

[amazon box= »B07G82HLW4″ template= »vertical »]

Points forts

  • Applications Polar Beat et Polar Flow.
  • Autonomie intéressante de 4 jours.
  • Précision du cardiofréquencemètre sur les exercices de fractionnés.
  • Modèle léger.

Points faibles

  • Bouton de manipulation un peu difficile à faire fonctionner.
  • Absence d’altimètre barométrique.

La Polar Vantage M a un design simple et ne pèse que 45g. En revanche, le boitier de la montre parait un peu grand surtout pour les poignets plu fins.

Le bracelet a été conçu pour bien adhérer à la main et ne provoque aucune irritation malgré la présence de sueur ou d’eau. Ces bracelets sont aussi interchangeables, mais il est parfois un peu difficile de les démonter.

On retrouve de part et d’autre du boitier cinq boutons qui se manipulent avec un peu de force. Toutes les manipulations de la montre doivent se faire via ces cinq boutons, car l’écran de la tocante n’est pas tactile. D’eux d’entre eux servent à accéder aux menus, un autre sert à la validation des options, un autre est dédié à revenir à l’écran d’accueil et un dernier permet de gérer la luminosité. À vrai dire, il ne suffit que de peu de temps pour s’habituer à toutes ces fonctions.

La Polar Vantage M est efficace pour enregistrer les données relatives au nombre de pas effectués, au suivi de sommeil ou encore la fréquence cardiaque.

Pour que le mode de suivi du sommeil se lance automatiquement, il faut que l’un des deux modes soit activé : « ne pas déranger » ou « avion ».

Avec la Vantage M on peut aussi avoir accès aux notifications et l’affichage est assez clair et lisible. En revanche, une fois que l’option pour la réception des notifications est activée, la montre recevra toutes les notifications que ce soit les messages ou toute autre mise à jour. Il faut donc prendre la peine d’indiquer à la montre les applications pour lesquelles on aimerait recevoir les notifications et désactiver les autres pour ne pas être dérangés par les vibrations tout au long de la journée.

Les applications avec lesquelles la montre se synchronise sont Polar Beat et Polar Flow. Ces deux applications sont trouvables sur IOS et Android et sont assez complètes pour l’analyse des données.

Dans l’application Polar Flow on accède à toutes les données de tracking enregistrées par la montre sur des graphiques : nombre de pas, objectifs, activités, suivi de sommeil, nombre de calories brulées…et la Polar Beat est plus pour le lancement des différentes activités. Avec la Polar Flow, on peut aussi s’évaluer après chaque entrainement son niveau de fatigue et choisir des émoticônes qui illustrent les différents états. Hormis cela, cette application permet aussi le paramétrage de l’affichage de toute la montre.

On y retrouve aussi des capteurs tels qu’un accéléromètre, un gyroscope, un GPS et un cardiofréquencemètre. Ce dernier capteur est assez efficace avec la présence de ses Leds qui permettent à la montre d’avoir des données précises. En plus, les données restent aussi précises, même durant les exercices de fractionnés. Les données GPS sont aussi correctes durant les activités de course à pied ou lors du cyclisme.

La Vantage M est aussi efficace pour suive le cycle de sommeil et en déterminer les différentes phases.

Côté autonomie, il faut compter 4 jours même si on active les notifications ou le cardiofréquencemètre. En plus, il ne lui faut que 1 h 15 pour que la batterie se recharge complètement. Lire notre avis de Polar Vantage M.

Polar Vantage V : une montre robuste grâce à la norme militaire MIL-STD-810G

[amazon box= »B07G57JGFB » template= »vertical »]

Points forts

  • Design robuste grâce à la présence de la norme militaire MIL-STD-810G.
  • Modèle complet avec l’application Polar Flow.
  • Présence de plusieurs fonctions de suivi de l’état de santé.
  • Nouvelle technologie Polar Precision Prime.

Points faibles

  • Interface parfois difficile à paramétrer pour les non-connaisseurs.
  • Notifications parfois aléatoires.

Sur cette montre on retrouve aussi un boitier de forme circulaire avec des boutons de part d’autre qui permettent de manipuler la tocante. Le boitier est en acier inoxydable avec le fond en polymère à fibre de verre. Il est assez résistant pour faire face aux chocs qui peuvent arriver durant les séances sportives.

La montre pèse 66 g, un poids supportable pour tous types de poignets et peu importe l’entrainement exercé.

La montre a un écran tactile d’une dimension de 240 x 240 qui permet d’afficher convenablement toutes les informations utiles. Pour le préserver de toute usure, l’écran est entièrement revêtu d’un verre stratifié Gorilla qui lui permet d’éviter l’apparition des traces de doigts.

Au niveau technique, on note la présence d’un GPS/ Glonass, d’un baromètre, et d’une étanchéité WR50. La montre est aussi robuste parce qu’elle répond aussi à la norme militaire (MIL-STD-810G). La présence de cette norme confirme la résistance de la montre aux rayures, aux casses, à la poussière, à la moisissure, aux changements de températures brusques, etc.

Au niveau des fonctionnalités on a la présence de la fonction Power Mode, une fonction qui sert à mesurer la puissance durant toute la course.

Pour avoir plus de précision sur les données de fréquence cardiaque, la montre est dotée de la technologie Polar Precision Prime qui utilise à la fois le capteur optique à contact corporel et le cardiofréquencemètre optique. En combinant ces deux capteurs, les données relevées sont précises et donc plus fiables.

Avec la Polar Vantage on a désormais accès à la puissance de course (en Kw/h), une nouvelle mesure qui permet de maitriser tous les entrainements.

Avec sa fonction Training Load Pro la montre évalue si l’entrainement entrepris par le sportif a été trop lourd pour son état de santé ou trop faible en fonction de l’objectif fixé au préalable. Ainsi, elle propose aussi un nombre d’heures de repos afin d’équilibrer les entrainements à l’état de santé du sportif. À l’écran de la montre vont s’afficher la fatigue général du corps, la capacité à supporter ou non un nouvel entrainement ou encore la charge cardiaque. C’est une bonne manière d’être sûr d’équilibrer son état de santé.

On y retrouve aussi la fonction Recovery Pro, une fonction efficace pour mesurer la variabilité de la fréquence cardiaque appelée VFC. Si la mesure est élevée, cela signifie que l’on est en bonne santé. Dans le cas contraire, cela signifie que l’on a besoin de repos.

Hormis ces fonctions précitées, la montre est aussi efficace pour mesurer le taux d’oxygène dans le sang (fonction Running Index), calculer le nombre de calories dépensées, d’évaluer la durée et la quantité de sommeil (fonction Sleep Plus).

Elle donne aussi accès aux smart notifications, provenant du téléphone et permet de télécharger et de transférer dans la montre des itinéraires et des parcours personnalisés.

La montre est compatible avec l’application Polar Flow. Une fois installée, il sera possible de programmer des séances d’entrainement et la montre pourra afficher les différentes zones d’allures.

L’autonomie de la montre est comptée à 4 jours d’utilisation moyenne. Lire notre avis de Polar Vantage V.

Polar M600 : montre simple à utiliser avec l’application Polar Flow

[amazon box= »B01K28RO76″ template= »vertical »]

Points forts

  • Une montre complète.
  • Présence des capteurs riches et efficaces.
  • Montre résistante à l’eau et à la sueur.
  • Montre adaptée à la natation.

Points faibles

  • Design de la montre un peu mastodonte.
  • Synchronisation difficile de la montre avec l’application.

Ce modèle de Polar est robuste avec un écran Gorilla Glass 3. L’écran a une dimension de 240 x 240 px, une dimension capable de permettre un affichage clair et efficace. Malgré le tactile de la montre, on a aussi la présence de deux autres boutons qui servent à manipuler la tocante.

Elle a aussi une étanchéité de 10 mètres de profondeur, ce qui fait qu’on peut l’utiliser pour de la plongée. La montre a une mémoire de 4Go lui permettant d’enregistrer toutes les données durant les activités quotidiennes et durant les entrainements sportifs.

Au niveau technique, on a la présence d’un GPS et d’un gyroscope. La montre s’utilise avec l’application Polar Flow, une application complète qui permet à la fois de paramétrer la tocante et d’enregistrer les entrainements. En gros, la M600 s’utilise facilement et même les néophytes en matière de technologie peuvent rapidement s’habituer à l’interface et aux différentes fonctionnalités. En revanche, il est parfois un peu difficile de synchroniser les données de la montre avec l’application Polar Flow.

Toutefois, une fois que l’application est synchronisée, les données sont très bien mises sur des graphiques lisibles et explicites. Les courbes permettent de mieux voir les fréquences cardiaques. En plus, il est possible d’avoir un bilan personnel à la fin de chaque journée sur l’application. On peut ainsi évaluer si l’on a progressé durant les entrainements ou pas.

Au niveau sportif, la montre est compatible avec la course à pied, la marche, le vélo, ou encore la natation. Une fois que l’entrainement démarre, la montre va enregistrer les données de fréquence cardiaque, la distance parcourue, l’allure de déplacement, le nombre de pas ainsi que le nombre de calories dépensées.

On a aussi accès à des smart notifications qui s’affichent clairement sur l’écran ainsi qu’à un suivi détaillé des activités de la journée. Même si les données prélevées par la montre seront précises, il n’est pas toujours aisé de dormir avec la montre au poignet à cause de la lumière de la montre.

Au niveau de l’autonomie, la Polar M600 peut tenir durant 2 jours, même si elle est utilisée moyennement. Mais si on l’utilise intensément, la montre ne pourra pas tenir plus de 36 heures, soit une journée et demie. Lire notre avis complet Polar M600.

Verdict

Pour terminer notre analyse, nous pouvons dire qu’avoir une montre Polar au poignet c’est avoir un gadget complet qui va à la fois nous soutenir dans les activités au quotidien et une montre qui va aider à équilibrer son état de santé en fonction des efforts physiques que l’on fournit. Ces modèles sont résistants pour accompagner les femmes à n’importe quel endroit. Et, avec la présence de Polar Flow, les utilisatrices pourront facilement personnaliser leurs montres ou encore évaluer leurs performances au fur et à mesure. Elles peuvent ainsi éviter le surentrainement et veiller à garder simplement de bonnes habitudes sportives. Pour des activités physiques calmes au quotidien ou de petites heures de sports, la Polar M600, la Vantage M, ou encore la Polar Ignite peuvent convenir. Mais dans le cas où la montre sera utilisée pour des activités intenses avec risque de chocs par exemple, il est préférable de choisir la Vantage V qui est plus résistante, car dotée de la norme militaire.