Fitbit Charge 4 Avis : la valeur de ce bracelet connecté

Fitbit Charge 4 Avis

Le Fitbit Charge 4 est un bracelet connecté qui surpasse les modèles précédents par la présence de la puce GPS intégrée. Avec ce bracelet, il est possible de suivre son activité sportive et de gérer sa vie quotidienne avec plus de précautions au niveau de la santé. Le bracelet fonctionne avec des applications dédiées qui préparent à l’entrainement, accompagne durant toutes les séances et aide à la récupération après les entrainements. On a également des fonctions qui permettent d’atteindre les objectifs. Même l’intensité des efforts fournis va être analysée et le rythme cardiaque va être relevé selon les distances parcourues. Une autre grande nouveauté est que le Charge 4 permet également de faire des paiements sans contact. Plus besoin alors de se déplacer avec un porte-monnaie. En revanche, cette puce GPS, n’est pas que bienfaiteur pour le Charge 4, car elle réduit considérablement la batterie, surtout lorsqu’on oublie de la désactiver après les exercices.

Fitbit Charge 4 Avis

[amazon box= »B087GLRHYK » template= »vertical »]

Points forts

  • Le bracelet a désormais un GPS intégré qui permet d’avoir des localisations et des tracés précis.
  • Le design du bracelet est toujours raffiné, fin et élégant avec différentes tailles de bracelets.
  • Il est possible d’effectuer des paiements sans contact le Charge 4.
  • Le bracelet arrive à reconnaitre automatiquement les profils sportifs et active les capteurs qu’il faut.

Points faibles

  • L’écran du bracelet est toujours sans couleurs et difficile à lire sous le soleil.
  • Il est difficile de saisir le code pour les paiements sans contact parce que le clavier des chiffres ne s’affiche pas en horizontale sur l’écran, mais sous forme de liste à faire dérouler.

Fitbit Charge 4 – Caractéristiques techniques

La plus grande révolution au niveau technique est la présence du GPS intégré au bracelet. On n’a plus besoin de toujours se référer au GPS d’un smartphone pour pouvoir se localiser et avoir un tracé précis.

Le Charge 4 embarque aussi un capteur SpO2, une puce NFC ainsi qu’un lecteur de musique. On peut ainsi dire qu’elle possède tout ce que ses prédécesseurs de la même marque n’avaient pas.

Le bracelet est assez étanche pour être utilisé pour de la natation. Il faut toutefois prendre soin de bien l’essuyer après les activités pour éviter les irritations de la peau.

Design et interface

Fitbit Charge 4 - Design et interface

On retrouve sur le bracelet un boitier toujours rectangulaire, qui est dans la continuité des bracelets. Ce boitier est épais, certainement à cause de la présence de la nouvelle puce GPS intégrée et aussi la présence de la puce NFC. Hormis l’épaisseur du boitier, il n’y a pas eu de grands changements sur la forme du nouveau bracelet Fitbit Charge 4. Il est toujours aussi élégant et peut s’adapter à tous types de poignets.

Les bracelets du Charge 4 sont démontables et on peut très bien les remplacer avec d’autres bracelets de différentes couleurs (à acheter dans les boutiques de sports dédiées). Nous apprécions particulièrement le fait que la montre soit livrée avec deux tailles de bracelets (moyennes et petites tailles). Il peut alors facilement se mettre sur les grands poignets ou sur les poignets les plus fins.

Il faut aussi noter que le bracelet a une étanchéité de 50 mètres, efficace pour les activités nautiques.

On retrouve un écran OLED tactile qui permet de manipuler le Charge 4. Nous n’avons toujours pas d’écran couleur, puisque celui du Charge 4 est monochrome. Résultat : cet écran est difficile à lire en plein soleil malgré le fait qu’on puisse régler le niveau de luminosité. L’affichage reste petit sur l’écran et la luminosité n’aide pas à détecter les mots affichés à l’écran sous le soleil. Sur ce modèle, aucun bouton physique n’apparait, mais plutôt une touche capacitive qu’on retrouve à gauche. Cette touche permet de revenir en arrière durant les navigations ou de sélectionner une fonction.

L’interface se gère en majeure partie par des glisses sur l’écran. En glissant vers le bas, on accède aux notifications. On peut décider des notifications qu’on veut voir apparaitre en se servant de l’application et en sélectionnant les notifications qui nous intéressent. En appuyant sur le bouton capacitif, on accède au menu simple de navigation.

Fonctionnalités

Une puce GPS : une des plus grandes différences entre ce bracelet et ses prédécesseurs est la présence de la puce GPS intégrée. Avec ce GPS, on n’est plus obligé de dépendre de celui d’un smartphone pour recevoir des indications de localisation. Ce GPS est assez précis pour montrer même les différentes zones du parcours durant lesquelles l’activité cardio était plus élevée et les zones avec le moins d’effort cardiaques. En repérant ces zones ou le rythme cardiaque était le plus élevé que la moyenne, on peut mieux analyser ses performances pour s’améliorer par la suite.

Capteur SpO2 : grâce à ce capteur, le bracelet arrive à suivre le taux d’oxygène qui se trouve dans le sang avant et après les activités sportives.

Suivi de sommeil : une fois que le taux d’oxygène a été calculé, le bracelet peut suivre le cycle de sommeil afin de déterminer sa qualité et aussi calculer le nombre d’heures de sommeil. Comme dans les modèles précédents, le bracelet va enregistrer le nombre d’heures ainsi que les différentes phases du sommeil (sommeil léger, troublé, profond) afin de savoir si ce temps de repos a été efficace ou pas. Le bracelet procède en donnant un score après chaque nuit de sommeil selon les différentes phases et en fonction de la durée de chaque phase.

Lecteur de musique : le bracelet est compatible avec Spotify. Même si c’est une fonction premium payante, c’est toujours intéressant d’avoir une telle fonction qui permet de ne pas s’encombrer avec un lecteur audio.

Fitbit Pay : une autre révolution au niveau du bracelet est la présence d’une puce NFC qui fait qu’on peut l’utiliser pour les paiements sans contact. Il est possible d’effectuer des paiements atteignant 50 euros.

Il faut simplement que la carte bancaire soit enregistrée dans l’application. Ensuite il faut enregistrer un code de sécurité au choix. Un petit bémol à relever ici est le fait qu’il est un peu difficile d’entrer le code à chaque paiement avec le bracelet, parce que le clavier avec les chiffres ne s’affiche pas en entier comme c’est le cas sur l’écran des montres connectées. On n’est donc obligé de faire défiler les chiffres ce qui peut être un peu long.

Un autre petit regret que nous avons à ce niveau est le fait que toutes les banques n’ont pas encore noué d’accord avec Fitbit de sorte à pouvoir effectuer des paiements avec Fitbit pay. Pour l’heure, seules les cartes Visa des banques, les Mastercard et certaines néobanques telles que Crédit Mutuel Arkea ou encore Fortuneo ont cet accord. Il faut aussi préciser que ce type d’achat est pour les achats de petits montants.

Enregistrement d’activités : l’espace du bracelet permet de télécharger et de transférer des entrainements qu’on pourra suivre par la suite. Nous apprécions particulièrement ce point, car il permet de très bien personnaliser les séances.

L’application Fitbit : celle du Charge 4 est mieux garnie avec son tableau de bord qui affiche les données de manière ergonomique. Une fois que le bracelet est synchronisé avec l’application, on peut accéder à tous les enregistrements de données sous forme de diagrammes. On a une vue d’ensemble sur les différents objectifs et les activités qu’on a pu exercer pour atteindre ces objectifs. On a aussi le détail du cycle du sommeil ainsi que les données de paramétrages. Cette application permet de sélectionner les notifications qu’on aimerait voir apparaitre ou encore les objectifs qu’on veut atteindre en termes de nombre de calories brulées par exemple. Avec l’application, on a aussi accès à la communauté Fitbit, un réseau d’utilisateurs qui peuvent devenir nos amis et à qui on peut partager nos résultats et nos challenges. La personnalisation de la montre passe aussi par le changement des cadrans en choisissant celles qui peut afficher les informations de suivi d’activité que l’on souhaite. Toutefois, il faut bien choisir le cadran et s’assurer que celui qui va être définitivement installé peut afficher l’heure, car tous n’affichent pas l’heure par défaut.

Détection d’activité : le bracelet arrive à détecter les activités une fois qu’elles commencent. Ainsi, il va déclencher le GPS uniquement pour les activités qui en demandent.

« Minutes en Zone Active » : c’est une nouvelle fonction qui permet au bracelet de détecter les différentes accélérations de rythme cardiaque. Le bracelet donne des points si l’activité a été assez intense ou des alertes pour pousser à faire plus d’efforts. Le but est d’aider le sportif à atteindre 150 minutes d’activité en cadence modérée chaque semaine.

Smart notifications : avec le Charge 4 on peut recevoir sur l’écran les notifications des appels entrants, des messages des réseaux sociaux, email ou SMS. Nous apprécions aussi la présence des messages automatiques qui permettent de répondre aux urgences.

Autonomie

On remarque que le Charge 4 peut atteindre une autonomie de 7 jours, mais il faut dire que tout dépend de l’utilisation qu’on en fait. La présence de la Puce GPS agit considérablement sur l’autonomie du bracelet et dès qu’e le GPS est sollicité, l’autonomie du bracelet fond assez rapidement. On peut parfois se retrouver avec moins de 24 heures d’autonomie. Toutefois, nous apprécions le fait qu’il soit difficile de tomber en-dessous de 5 jours d’autonomie avec une utilisation contrôlée du GPS. Mais, le mieux serait de le désactiver à chaque fois qu’on finit de l’utiliser.

Pour quel usage ?

Fitbit Charge 4 - Pour quel usage

Le Fitbit Charge 4 est utile pour le suivi des activités sportives. On note environ 20 profils sportifs avec lesquels le bracelet est compatible à savoir la marche, la natation, la course à pied, l’escalade, le vélo en extérieur, la musculation, le yoga, le tennis, le jogging, pour ne citer que ceux-ci. Parmi ces profils sportifs, nous avons 7 d’entre eux qui utilisent le GPS pour un bon suivi.

L’avantage avec le Charge 4 est qu’il arrive à détecter automatiquement l’activité physique une fois qu’elle démarre. Ainsi, il va déclencher les capteurs en fonction du besoin de chaque activité. Par exemple, le GPS va être activé automatiquement sur les sports qui nécessitent un GPS pour la localisation tel que l’escalade par exemple.

Hormis le suivi sportif, le Charge 4 est aussi efficace pour suivre les activités de la vie quotidienne avec ses fonctions spéciales de suivi de sommeil, calcul de nombre de pas ou encore alerte d’inactivité.

Fitbit Charge 4 – Comparatif

Nous continuons notre analyse avec un comparatif entre deux bracelets connectés, le bracelet Fitbit Charge 4 et le Fitbit Inspire HR et entre la montre connectée Apple Watch 5. Les résultats que nous vous donnons ci-dessous détaillent les différences et similitudes de ces différents modèles au niveau du design, ou encore des caractéristiques techniques. Il est évident que ces trois modèles n’ont forcément pas la même utilité, et c’est ce que nous verrons ensemble. Un tel comparatif a pour but de vous aider dans vos choix afin que vous puissiez choisir le gadget qui pourra répondre convenablement à votre besoin.

Fitbit Charge 4 ou Apple Watch 5 ?

[amazon box= »B087GLRHYK,B07XS6XWVC » grid= »2″]

Le Fitbit Charge 4 a un design plus émincé que celui de l’Apple Watch. On remarque par exemple que l’écran rectangle du Charge 4 est dans la continuité des bracelets, tandis que celui de l’Apple Watch est un peu plus carré avec un bouton manuel sur le côté gauche du boitier.

Au niveau technique, le Charge Fitbit Charge 4 utilise Fitbit OS comme système d’exploitation tandis que l’Apple Watch 5 utilise WatchOS. Les deux sont compatibles avec les applications Strava, Spotify ou Run keeper. Toutefois, le système d’exploitation de l’Apple Watch est beaucoup plus fourni avec la présence de 19 000 applications environ. Ainsi, l’Apple Watch est donc plus compatible avec les dernières versions d’iPhone, contrairement au Fitbit Charge 4.

Même si avec son GPS intégré, son capteur spO2 et sa capacité à lire la musique le Charge 4 arrive à suivre les conditions physiques et les activités sportives, l’Apple Watch 5 vise quant à lui à donner des informations plus poussées pour les professionnels sportifs. Ainsi cette montre connectée se distingue par la présence d’un capteur ECG et d’un HRM régulier qui permettent de détecter toute anomalie de fréquence cardiaque et donc les avertir d’éventuels problèmes de santé. L’Apple Watch 5 a aussi la capacité d’alerter en cas de chutes. Cette option est importante si on aimerait surveiller un parent à distance. Ce n’est malheureusement pas le cas avec le Fitbit Charge 4. En revanche, ce dernier se démarque par sa possibilité à proposer des entrainements guidés à l’écran. Même si ce service est payant, c’est un bon moyen d’avoir accès à des entrainements efficaces depuis sa maison.

Concernant l’autonomie, la Charge 4 permet d’aller jusqu’à 5 jours d’utilisation tandis que l’Apple Watch 5 ne propose que 18 heures d’utilisation lorsque tous les capteurs et GPS sont actifs.

Fitbit Charge 4 ou Fitbit Inspire HR ?

[amazon box= »B087GLRHYK,B07PDGV73J » grid= »2″]

Les deux montres ont un design plutôt compact, mais celui de l’Inspire HR est encore plus compact. Il a vraiment l’air d’être un bracelet qui est accroché au poignet. Les deux bracelets sont étanches avec des écrans tactiles et on remarque la présence d’un bouton sur le côté gauche du boitier du deuxième bracelet. On remarque également que les deux Fitbit sont livrés avec des bracelets de tailles différentes afin qu’ils puissent adhérer à tous types de poignets.

Nous remarquons la présence du GPS intégré dans le Charge 4, ce qui n’est pas le cas pour l’Inspire HR. Avec ce dernier bracelet, il faut donc faire appel à un smartphone pour avoir les données GPS. Le Charge 4 a aussi une puce NFC intégrée lui permettant de faire des paiements sans contact, ce qui n’est pas le cas avec l’Inspire HR.

Toujours au niveau des fonctionnalités, disons que le Charge 4 permet de répondre automatiquement aux différentes notifications, de calculer le nombre de pas effectués ou encore d’effectuer des paiements sans contact, ce qui n’est pas le cas pour l’Inspire HR. De même, il n’est pas possible de contrôler la musique avec ce deuxième modèle alors que le Charge 4 le permet. Hormis ces différences, les deux peuvent très bien calculer le nombre de calories dépensées, suivre le rythme cardiaque, analyser la qualité et le cycle de sommeil, suivre le cycle menstruel féminin, ainsi que proposer des séances de respirations guidées. Ils arrivent également à reconnaitre les différentes les activités sportives une fois qu’elles démarrent. Ils permettent également d’afficher les notifications et des alertes d’inactivité.

Leur autonomie est un peu différente avec sept jours proposés par le Charge 4 avec le GPS désactivé contre 5 jours que propose l’Inspire HR. lire notre avis complet de Fitbit Inspire HR.

Verdict

Le Fitbit 4 est un bracelet fin et raffiné dans la forme, mais assez équipé pour suivre à la fois les séances sportives comme les activités quotidiennes. Il est assez efficace grâce à la présence de son GPS intégré et des capteurs qui servent à le rendre fonctionnel au quotidien. C’est un très bon point d’avoir un GPS intégré au bracelet, car on peut enfin se déplacer sans le smartphone.

Même si le Charge 4 n’équivaut pas encore la performance des montres connectées en termes de coaching, il peut quand même aider à avoir des données basiques pour mieux suivre ses progressions. Les sportifs professionnels vont certainement plus se tourner vers des montres connectées, mais le Charge 4 reste efficace pour les sportifs de niveau moyen. Toutefois, nous pensons que l’utilisation de l’écran peut être difficile puisqu’il n’y a pas de couleur. Mais, au-delà de l’affichage, les nombreuses fonctionnalités du bracelet et l’accès à la communauté Fitbit permettent d’avoir de belles expériences.