Bracelet connecté Xiaomi : avis et comparatif

Bracelet connecté Xiaomi

La marque Xiaomi a sur le marché plusieurs accessoires connectés tels que les montres, les ampoules, les casques, les caméras de sécurité ou encore les bracelets connectés. Tous ces accessoires ont pour but de faciliter la vie au quotidien que ce soit durant les activités au bureau ou durant les entrainements physiques. La marque se bat depuis toujours pour démarquer ses produits, et elle réussit tant bien que mal à se positionner aujourd’hui parmi les leaders en matière de produits connectés. En ce qui concerne le bracelet connecté Xiaomi, certains modèles ont des fonctionnalités innovantes qui leur permettent de répondre à différents besoins. Que ce soit pour une utilisation par les femmes, les hommes, les sportifs professionnels, ou les néophytes en termes de sport, le constructeur a tout mis en œuvre pour proposer des bracelets avec des services adaptés à chaque catégorie. Mais, il est vrai qu’il n’est pas possible d’essayer tous les modèles de la marque avant d’acheter celui qui convient le mieux. Et, cet article est là pour aider à mieux apprécier la qualité de trois bracelets en particulier : le Xiaomi Mi Band 4, le Xiaomi Mi Band 5 et le Xiaomi Mi Band 3.

Bracelet connecté Xiaomi – Comparatif

Si vous êtes à la recherche d’un bracelet connecté et que vous avez envie d’aller du côté de Xiaomi, il est bon de savoir que certains modèles sont classés parmi les meilleurs bracelets. Nous vous avons listés 3 dans notre comparatif et nous vous présentons un détail sur chaque modèle. Nous vous décrivons le design, les différents capteurs, l’autonomie ainsi que les différentes fonctionnalités de chaque bracelet. Bien sûr nous ne pouvions pas aller dans les moindres détails pour vous expliquer le fonctionnement des appareils, mais nous avons pris le soin de vous donner pour chaque modèle une présentation plus ou moins complète du mode de fonctionnement et surtout de la technicité. Nous pensons que ces informations vous seront utiles pour mieux faire votre choix.

[amazon box= »B07XGVBYPJ,B08B1MGGYY,B07DG3P996″ template= »table »]

Xiaomi Mi Band 4 : bracelet capable de gérer la musique et les appels à distance

[amazon box= »B07XGVBYPJ » template= »vertical »]

Points forts

  • Design compact et écran AMOLED en couleur.
  • Belle autonomie de 18 jours malgré une utilisation intensive.
  • Contrôle de musique à distance.
  • Bracelet compatible avec l’application HealthKit d’Apple.

Points faibles

  • Absence de réglage automatique de la luminosité de l’écran.
  • Absence de micro intégré pour répondre aux appels via le bracelet.

Ce bracelet connecté de Xiaomi est assez compact et correspond presque en tout point avec le Band 3. Le Mi Band 4 a une capsule qui est insérée dans un cadre en caoutchouc. Les bracelets sont souples et adhèrent facilement à tous types de poignées. Le bouton tactile n’est plus dans un creux, mais a désormais le même niveau que le reste de l’écran. La bonne nouvelle est qu’on a un design plus élégant, mais la mauvaise est qu’on ne peut plus être sûr de pouvoir toucher le bouton sans fixer les regards sur le bracelet. Puisqu’avant, il était un peu décalé du niveau de l’écran, il suffisait de retrouver cet espace avec le doigt pour être sûr qu’on appui au bon endroit. Hélas, on est désormais obligé de faire toujours attention ; mais ce n’est qu’un petit détail qui peut très vite s’oublier.

On retrouve un écran AMOLED en couleur qui permet un meilleur affichage des informations. En revanche, la résolution de celui-ci reste toujours faible si on le compare à celui d’une Galaxy Watch par exemple. Toutefois, la luminosité ne permet pas aussi de voir plus clairement les informations qui s’affichent en plein soleil. Il faudra faire beaucoup d’efforts pour arriver à détecter ce qui s’affiche. On déplore aussi l’absence de réglage automatique de la luminosité. Il faut toujours le faire manuellement lorsqu’on passe dans un endroit noir ou plus clair.

En ce qui concerne les capteurs, le bracelet est doté d’un podomètre, d’une mémoire interne de 16 Mo, d’un accéléromètre et d’un cardiofréquencemètre. Elle est aussi compatible avec Android 4.4, Bluetooth 5.0 et iOS 9 et est assez étanche pour résister aux éclaboussures.

Au niveau fonctionnel, ce bracelet permet de recevoir les smart notifications une fois qu’il est connecté à un smartphone. En plus, les applications desquelles proviennent les messages s’affichent également, mais, malheureusement, on ne peut pas y répondre depuis l’écran.

Bonne nouvelle pour les fans de musique : le Xiaomi Mi Band 4 permet de contrôler la musique du smartphone (pause, lecture…) ou encore de décrocher ou raccrocher un appel téléphonique. Cela ne signifie pas qu’on va se passer du smartphone pour répondre directement avec le bracelet au poignet. En effet, après avoir décroché l’appel avec le bracelet, il faudra utiliser le smartphone pour engager la conversation puisque le bracelet ne possède pas de micro intégré.

On ne peut toujours pas afficher les emojis sur ce modèle de Xiaomi et on a la présence de plusieurs petits carrés qui vont s’afficher à l’écran si le message contient des emojis. Peut-être qu’il aurait été mieux pour le concepteur de faire masquer ces carrés à défaut de pouvoir les interpréter.

Au niveau du tracking d’activité, le bracelet est efficace pour prélever les données de fréquences cardiaques qui peuvent parfois être imprécises. Le bracelet est compatible avec les profils sportifs tels que le vélo, la marque, la course à pied, la nation, le fitness ou encore la musculation. Une fois que l’entrainement démarre, le bracelet va mesurer les données de suivi basique telles que le nombre de pas, la distance parcourue ou encore le nombre de calories.

Le bracelet est aussi efficace pour faire un suivi de sommeil et est même capable d’activer tout seul le mode « ne pas déranger ». Les différentes de phases du sommeil (léger et profond) sont analysées les différentes données sont traitées sur les applications Entrainement et Mi Fit.

Il faut aussi signaler que l’application Mi Fit du bracelet est compatible avec HealthKit d’Apple et Apple Santé. On peut donc analyser les données de même qu’on le fait sur une Apple Watch.

Au niveau de l’autonomie, le bracelet est capable de tenir pendant 18 jours même s’il est utilisé en mode intensif. Le seul bémol est que pour le recharger, on est obligé d’utiliser un socle propriétaire. Il faut donc faire attention à ne pas le perdre. Plus d’informations sur notre avis complet de Xiaomi Mi Band 4.

Xiaomi Mi Band 5 : bracelet avec capteur SpO2 et puce NFC internationale

[amazon box= »B08B1MGGYY » template= »vertical »]

Points forts

  • Présence de différents coloris du bracelet.
  • Présence d’une puce NFC internationale.
  • Présence de la fonction d’aide à la récupération.
  • Belle autonomie de 14jours.

Points faibles

  • Impossible de régler la luminosité de l’écran.
  • Absence de GPS intégré au bracelet.

Ce modèle de Xiaomi est toujours aussi compact avec un capteur ovale et des bracelets avec plusieurs trous qui permettent de bien le positionner au niveau du poignet.

L’écran de ce modèle est aussi un écran AMOLED en couleur, mais cette fois-ci on a une dimension de 1,1 pouce contre 0,95 pour l’écran du Band 4. Cela signifie que celui du Band a un contraste plus apprécié et une luminosité plus grande. Il n’est tout de même pas encore possible de prévoir un réglage automatique de la luminosité, mais il existe néanmoins un mode de nuit et un réglage manuel. On peut donc mieux gérer la luminosité et ne pas se laisser déranger par trop de lumière au niveau de l’écran.

Il faut aussi noter la présence des différents coloris de bracelets, à savoir le vert olive, le jaune, le rouge ou encore le noir.

Il est possible de personnaliser l’affichage du capteur en choisissant parmi les animations proposées dans les paramètres.

Au niveau technique, on note que le Mi Band 5 est doté d’un capteur de fréquence cardiaque ainsi qu’un capteur de saturation du taux d’oxygène dans le sang (capteur SpO2). Avec ces deux capteurs, on peut facilement veiller sur son état de santé durant les entrainements et avoir des données de fréquences cardiaques assez précises. Le capteur SpO2 permet aussi de suivre efficacement les différents cycles du sommeil.

Le bracelet possède aussi l’assistant vocal Amazon Alexa, ce qui fait qu’on peut le commander à distance. En plus de commander le suivi des enregistrements des activités sportives à distance, cet assistant va aussi permettre de commander tous les autres appareils connectés, que ce soit les télévisions ou les enceintes connectées.

Il n’y a pas de GPS intégré au bracelet, mais il peut très bien fonctionner avec celui d’un smartphone connecté. Toutefois, le bracelet est compatible avec Bluetooth 5.0.

Le Mi Band 5 est aussi capable de déclencher la photo du téléphone, ce qui est une innovation intéressante.

Au niveau sportif, le bracelet enregistre convenablement le nombre de calories dépensées, les différents mouvements, le nombre de pas effectués ou encore la distance parcourue. Ce bracelet est compatible avec pas moins de 11 sports, dont la course à pied, la randonnée, la marche, la natation en piscine, le vélo d’intérieur, et vélo elliptique, ou encore le yoga pour ne citer que ceux-ci.

Une autre nouveauté dans le Mi Band 5 est la présence de sa puce NFC qui cette fois est une puce internationale. Elle peut donc s’utiliser avec Google Pay.

Hormis ces particularités, on retrouve également les fonctions communes telles que le chronomètre, les alarmes, la localisation du téléphone en cas de perte ou encore les informations météorologiques.

Le bracelet arrive aussi à afficher les notifications provenant du smartphone et les messages sont plus lisibles à l’écran que sur le Band 4. Il est aussi possible de déverrouiller l’ordinateur portable avec le bracelet grâce à l’intégration de Windows 10 dans le Mi Band 5.

Une autre particularité de ce modèle est la fonction de suivi du cycle menstruel qui se débloque lorsqu’un profil féminin est enregistré.

L’analyse des données enregistrées par le bracelet se fait avec l’application Xiaomi Mi Fit, une version mise à jour récemment qui a de meilleures performances et permet d’avoir un suivi amélioré.

Ce modèle de Xiaomi a aussi la particularité de suivre l’état physique général de l’utilisateur et de lui donner un score intitulé « score PAI », qui se mesure sur une échelle allant de 0 à 100. Plus l’on est proche de 100 et mieux on est en bonne santé.

Enfin le bracelet est aussi capable de donner des alertes d’inactivité, d’aider à atteindre les objectifs que l’on s’est fixés, de mesurer le stress et de proposer des exercices de relaxation sous forme de séances de respirations.

Au niveau de l’autonomie, on compte 14 jours d’utilisation avec 2 heures de recharge tout en gardant le bracelet au poignet.

Xiaomi Mi Band 3 : bracelet capable de tenir durant plusieurs jours d’utilisation intensive

[amazon box= »B07DG3P996″ template= »vertical »]

Points forts

  • Modèle léger et compact.
  • Fluidité de l’application Mi Fit.
  • Bracelet compatible avec IOS et Android.
  • Autonomie de 10 jours.

Points faibles

  • Impossible au bracelet de décrypter les émoticônes.
  • Écran sans couleur.

Au niveau du design, on a toujours un capteur ovale avec cette fois le bouton de manipulation installé dans un creux en bas de l’écran. Il est donc possible de manipuler ce bouton sans forcément avoir les yeux rivés à l’écran du bracelet. La particularité de ce bouton est qu’il a un retour haptique et est très sensible.

Le bracelet est léger et est constitué de matériau qui n’irrite pas la peau. Il a été conçu pour s’adapter à tout type de poignets, qu’ils soient fins ou costauds. Le capteur peut facilement être retiré de son socle, ce qui fait qu’on peut l’insérer dans un autre boitier de différentes couleurs, une bonne nouvelle pour les personnes qui aiment échapper à la monotonie.

L’écran du bracelet est un écran OLED de 0,78 pouces avec un éclairage suffisant pour décrypter tout ce qui s’affiche, mais un écran en blanc et noir. Ce bracelet est aussi étanche à 5 mètres, ce qui fait qu’on peut le garder pour prendre la douche ou pour faire de la natation.

Deux Leds de mesure de fréquence cardiaque sont logées à l’arrière du capteur, et le bracelet est aussi doté d’un accéléromètre, mais toujours pas de GPS à l’horizon. Il n’est donc pas possible d’avoir les données de géolocalisation directement à partir du bracelet. Il faut obligatoirement passer par le GPS d’un smartphone afin de pouvoir utiliser le GPS.

L’écran affiche par défaut la date et l’heure, et on utilise le tactile pour accéder à tous les autres paramétrages.

Le bracelet est efficace pour enregistrer les données relatives au nombre de pas effectués, aux calories brulées, à la distance parcourue ou rythme cardiaque.

Le Band 3 permet aussi de recevoir des smart notifications provenant du téléphone. En revanche, l’écran est un peu petit pour la lecture des longs messages et, si par malheur le message est rempli d’émoticônes, l’écran sera rempli de petits carrés puisque le Band 3 ne déchiffre pas ce genre d’image. En plus, même si on reçoit les notifications d’appels téléphoniques provenant du bracelet, il n’est pas possible de répondre aux appels, car le bracelet n’a pas de micro ni de haut-parleur intégré.

D’autres fonctions sont de la partie : les notifications de météo, les alarmes, le chronomètre, suivi d’activités quotidiennes, podomètre, etc.

Pour une meilleure utilisation du bracelet, il est compatible avec l’application dédiée Mi Fit qui peut se retrouver sur les appareils iOS et Android. L’application est fluide et complète et affiche les données enregistrées sous forme de graphiques. On y retrouve aussi des bilans pour comparer ses progrès au fur et à mesure.

Le Mi Band 3 permet aussi de suivre le sommeil de manière efficace en relevant avec précision les phases de sommeil profond et les phases de sommeil léger. Même si la fonction « éveillée » va s’activer complètement lorsqu’on se lève et qu’on quitte le lit, le cardiofréquencemètre permet des enregistrements plutôt intéressants. En plus, le bracelet est capable de réveiller durant les phases ou le sommeil est le plus léger possible grâce à sa fonction « réveil intelligent ».

Une des particularités de navigation est la possibilité qu’on a de personnaliser différents paramètres tels que l’activation des alarmes, l’affichage des notifications ou encore l’enregistrement des fréquences cardiaques.

Au niveau sportif, le bracelet est compatible avec la course à pied, le vélo, la nation, la musculation, le yoga ou la randonnée. En plus, il est compatible avec les applications Apple Santé et Google fit, deux applications qui permettent d’analyser les enregistrements des activités sportives plus en profondeur.

Au niveau de la batterie, on compte 10 jours d’utilisation malgré une utilisation intensive. Nous pensons que c’est l’absence de GPS qui permet au bracelet de tenir aussi longtemps. Et, quand la batterie est totalement à plat, il ne faut pas plus de 2h30 pour que la batterie se remplisse à nouveau.

Verdict

Au terme de notre analyse, nous pouvons dire que ces bracelets se valent les uns les autres à quelques détails près. Si on considère leur technicité, ils sont tous les trois aussi bien équipés, mais au niveau des fonctionnalités, peut être que le deuxième modèle sur notre liste tire son épingle du jeu avec les fonctions de suivi de cycle menstruel ou encore sa puce NFC internationale. Toutefois, les deux autres modèles sont aussi performants et peuvent s’utiliser pour le tracking d’activités au quotidien ainsi que pour le suivi des séances sportives.