Bracelet connecté natation : classement des meilleurs modèles

Bracelet connecté natation

Un bracelet connecté est censé accompagner les sportifs dans les différentes activités. Il peut aussi suivre simplement les activités au quotidien et servir de coach virtuel pour garder de bonnes habitudes sportives. Pour les personnes qui pratiquent la natation, elles doivent se tourner vers des modèles de bracelet connecté dédié à la natation. Ce type de bracelet possède des capteurs qui continuent à fonctionner même sous l’eau ainsi que des mémoires intégrées qui vont permettre d’enregistrer les mesures de performances. Pour choisir le meilleur bracelet connecté natation, nous recommandons de lire le comparatif des 6 modèles qui sont présentés ci-dessous.

Bracelet connecté natation – Comparatif

Ce ne sont pas tous les bracelets qui permettent de pratiquer la natation ou les sports nautiques. Les modèles présentés dans ce comparatif possèdent tous des capteurs et des fonctions dédiées à plusieurs sports, y compris la natation. Nous verrons aussi si ces modèles peuvent être utilisés pour la natation en piscine ou en eau libre.

Xiaomi Mi Band 4 : un bracelet étanche qui enregistre le rythme cardiaque avec précision

Points forts

  • Design compact avec écran en couleur.
  • Autonomie de 18 jours même en utilisation intensive.
  • Mesure de longueur en piscine.
  • Application riche et accessible.

Points faibles

  • Impossible de régler la luminosité de l’écran.
  • Impossible de répondre aux smart notifications.

Ce bracelet de Xiaomi est bien équipé pour accompagner dans différentes activités sportives. Il a une mémoire intégrée de 16 Mo et possède un accéléromètre, un cardiofréquencemètre et un podomètre. Ce bracelet est étanche à 50 mètres et peut donc convenir à la natation.

Le Mi Band 4 est plus pratique utilisé en piscine et une fois que les informations relatives au bassin sont insérées, il se met à comptabiliser toutes les longueurs en comptant les différents mouvements qui sont effectués durant les entrainements. Et, dans le cas où il n’arrive plus à comptabiliser les longueurs, il faut prendre la peine de le redémarrer.

Toutefois, il faut préciser que vu l’étanchéité inférieure à 100 mètres, il n’est pas compatible avec la plongée sous-marine qui est un sport qui nécessite une étanchéité pouvant atteindre 200 mètres.

Hormis la natation, le Mi Band4, est aussi efficace pour faire différents autres sports tels que la musculation, la course à pied, ou encore le cyclisme. Toutes les données de fréquences cardiaques seront enregistrées. Il y a aussi la possibilité de programmer des alertes afin que le bracelet notifie lorsque les FC sont trop élevés ou anormales. En revanche si on se trouve sur un parcours où on a besoin de données GPS, il faudra utiliser celui d’un smartphone connecté et activer la session depuis l’application dédiée.

Le nombre de calories brulées ainsi que la vitesse de déplacement sont aussi calculés par le bracelet et on peut même retrouver dans l’application dédiée le temps utilisé pour chaque entrainement.

Parlant d’application, celle qui est compatible avec le Mi Band 4 est facile à utiliser et on peut l’installer sur différents appareils Android ou IOS.

Le bracelet reçoit aussi les smart notifications avec l’image de chaque application de laquelle provient le message. Même si on ne peut pas répondre aux SMS et aux appels, Xiaomi donne la possibilité de rejeter les appels entrants ou les décrocher. Il faudra ensuite passer par le téléphone pour entamer la conversation.

Avec ce bracelet, on peut aussi contrôler la musique du smartphone et de suivre les différentes phases du cycle de sommeil.

En ce qui concerne le design, le bracelet de Xiaomi est compact avec son capteur inséré dans un cadre en caoutchouc. Même si on retrouve du plastique sur une grande partie du bracelet, cela n’empiète pas sur la performance de l’appareil.

L’écran quant à lui est en couleur ce qui facilite la lecture des informations. Toutefois, il n’est pas possible de régler la luminosité au niveau de l’écran.

Côté autonomie, ce bracelet peut tenir 18 jours en utilisation intensive. Lire notre avis complet de Xiaomi Mi Band 4.

Fitbit Inspire HR : ce bracelet accompagne, motive et célèbre les performances du sportif

Points forts

  • Design simple et compact.
  • Reconnaissance automatique des activités.
  • Bracelets multisports.
  • Coach virtuel qui célèbre les performances.

Points faibles

  • Réglage de luminosité difficile.
  • Absence de GPS.

L’Inspire HR est un bracelet doté d’un accéléromètre et d’un cardiofréquencemètre. Ne vous attendez pas à y retrouver un GPS car il n’en possède pas. On n’a pas besoin de cette fonction pour s’évaluer dans tous les sports. Ainsi, en cas de besoin, on peut tout de même faire appel à celui d’un smartphone connecté.

Le bracelet est aussi étanche et permet de faire de la natation. On peut régler la longueur de la piscine au niveau des paramètres du bracelet afin que celui-ci calcule les différentes longueurs. Avec l’Inspire HR, on peut se permettre de réaliser les 4 types de nages les plus courants à savoir papillon, dos, brasse ou la nage libre.

Le bracelet est efficace pour enregistrer toutes les séances de natation et félicite lorsque vous avez dépassé le nombre de minutes de la séance précédente.

Durant la natation, le bracelet mesure aussi le nombre de calories que l’on perd ainsi que le nombre de minutes actives.

Hormis la natation, il peut très bien accompagner sur d’autres types de sports tels que la course à pied, la marche, la musculation pour ne citer que ces trois. En plus, grâce à la présence de la fonction SmartTrack, il est capable de reconnaitre automatiquement les activités et lance l’enregistrement des mesures de suivi de performance.

Il est possible de programmer des alertes afin d’être avertie lorsqu’on a passé trop de temps sans bouger. Le bracelet va inciter l’utilisateur à bouger et va le féliciter lorsqu’il aura terminé chaque séance.

Durant les entrainements, le rythme cardiaque est enregistré ainsi que les fluctuations selon l’intensité de la séance.

Et, pour aider le sportif à bien récupérer, des séances de relaxation sont aussi proposées.

L’Inspire HR arrive aussi à suivre le cycle de sommeil et affiche les smart notifications en précisant l’application de laquelle vient le message. Cela donne une petite indication et aide l’utilisateur à savoir s’il veut y répondre dans l’immédiat ou pas. Toutefois, il aura besoin du smartphone pour répondre.

En ce qui concerne le design, on a un écran OLED lumineux et facile à lire au quotidien. Le bracelet est assez compact pour convenir sur différents types de styles vestimentaires.

Au niveau de l’autonomie, ce modèle de Fitbit est capable de tenir pendant 5 jours d’affilés. Lire notre avis de Fitbit Inspire HR.

Huawei Band 3 Pro : ce bracelet efficace vous accompagne dans différents sports

Points forts

  • Calcule de score Swolf.
  • Compatibilité avec MyFitnessPal.
  • Bracelet multisport.
  • Compatibilité avec application Huawei complète.

Points faibles

  • Absence de lecteur musique.
  • Impossible de l’utiliser sans smartphone à proximité.

Le Band 3 Pro est aussi un bracelet qui peut accompagner dans les différents entrainements de natation grâce à son étanchéité de 50 mètres. Il peut très bien mesurer le taux de calories dépensées par le corps durant toutes les activités. Ce bracelet a aussi la particularité de calculer le Swolf. On parle du score Swolf pour indiquer comment on effectue les longueurs de bassins. Ce score est calculé en prenant en compte le nombre de mouvements de bras ainsi que le temps qu’on utilise pour effectuer les longueurs de bassins.

L’objectif de ce score est qu’il doit être le plus petit possible sinon de plus en plus petit tout au long de votre progression.

Les autres capteurs de performances sont un gyroscope, un accéléromètre, un GPS et un cardiofréquencemètre. Le bracelet est aussi compatible avec différentes applications de suivi telles que MyFitnessPal ou Google Fit. En revanche, l’application dédiée avec laquelle fonctionne le bracelet est Huawei Santé. Celle-ci est facile à utiliser et on y retrouve toutes les données de performances enregistrées que ce soit le nombre de pas effectués, l’historique des entrainements ou encore le comportement du système cardiaque après le rythme sous forme de courbe.

Avec les graphiques et les données enregistrées sur plusieurs jours, on peut facilement évaluer les performances de manière hebdomadaire ou mensuelle.

Toutefois, il ne faut pas oublier que le bracelet n’a pas de mémoire intégrée et il faut qu’il soit toujours accompagné d’un smartphone pour que le transfert des données se fasse automatiquement.

On retrouve également le suivi du cycle de sommeil, le nombre de pas effectués par jour, ainsi que toutes les smart notifications.

Avant de terminer, il est bon de préciser que ce bracelet accompagne dans d’autres sports outdoors ainsi que les sports qui sont pratiqués en salle.

Comme fonctions connectées, le bracelet est capable de localiser le téléphone en cas de perte et arrive à afficher les notifications provenant du téléphone.

Au niveau du design, ce modèle est aussi compact et est disponible en différentes couleurs de bracelets. Il est léger et ne pèse que 25 grammes. Son écran AMOLED est tactile et en couleur ce qui facilite la lecture des informations qui s’affichent.

Au niveau de l’autonomie, il est capable de tenir pendant 3 jours même en utilisation intensive. Lire notre avis complet de Huawei Band 3 Pro.

Garmin Vivosmart 4 : ce bracelet mesure les longueurs durant la natation

Points forts

  • Design simple adapté pour différents milieux.
  • Tracking d’activité efficace.
  • Présence de la fonction Body Battery.
  • Bracelet pour la natation en piscine.

Points faibles

  • Absence de GPS.
  • Fréquence cardiaque absente durant la nage.

Le Vivosmart 4 est une montre solide et sobre avec un mélange de verre et de métallique. L’écran est lisible même sous l’eau ou sous le soleil.

Au niveau technique, il est étanche à 50 mètres et ne peut convenir à la natation en piscine. N’essayez donc pas de l’utiliser en eau libre ni pour la plongée.

Il faut aussi savoir que le bracelet n’enregistre pas de fréquence cardiaque lorsqu’on pratique la nage.

Et pour que le bracelet enregistre efficacement toutes les autres mesures de performances, il est important de démarrer le chronomètre avant d’entrer dans l’eau et de choisir un seul type de nage durant toute une activité. Il est préférable de ne pas changer de style durant un même timing.

Dans le cas où vous souhaitez modifier le nombre de longueurs du bassin, il faut veiller à bien sécher l’écran avant d’effectuer cette modification.

Comme autre capteur, on retrouve un oxymètre de pouls, un accéléromètre, un capteur cardio optique et un altimètre.

Avec la présence de ces capteurs, le bracelet est efficace pour calculer le nombre de calories brulées, la vitesse parcourue, mais aussi le taux d’oxygène qui se trouve dans le sang après chaque exercice. La vitesse de déplacement, la cadence ou encore le nombre de pas effectués est calculé par le vivosmart 4 tout au long du parcours.

On retrouve aussi le suivi du cycle de sommeil et le Vivosmart 4 accompagne en enregistrant les données de fréquences cardiaques même au repos. Il est donc possible de voir le comportement de son système vasculaire au cours d’une journée entière.

On a aussi la fonction Body Battery avec laquelle le bracelet évalue le niveau de fatigue après chaque exercice et propose des séances de relaxation. Il est aussi efficace pour mesurer le niveau de stress et permet de retrouver l’énergie en fin de journée.

Les notifications provenant du téléphone s’affichent à l’écran et on a cette fois la possibilité de répondre aux SMS.

Au niveau de l’autonomie, le bracelet peut tenir durant 7 jours si tous les capteurs ne sont pas sollicités en même temps. Plus de détails sur notre avis complet de Garmin Vivosmart 4.

Fitbit Charge 4 : il permet à la fois de s’entrainer et de faire des paiements sans contacts lors des achats

Points forts

  • GPS intégré au bracelet.
  • Reconnaissance automatique des exercices.
  • Bracelets interchangeables.
  • Personnalisation des entrainements.

Points faibles

  • Absence de couleur au niveau de l’écran.
  • Incompatible avec la plongée.

Ce bracelet est quant à lui doté d’une puce GPS et permet d’avoir un tracé précis durant les entrainements en forêt ou en montagne. En plus du GPS, on retrouve également un capteur SpO2 grâce auquel le bracelet arrive à mesurer le taux d’oxygène dans le sang pour déterminer le niveau de fatigue de chaque utilisateur. Une fois que le niveau de fatigue aura été détecté, le bracelet pourra proposer des entrainements sur mesure.

En ce qui concerne l’étanchéité, ce bracelet est aussi étanche à 50 mètres et arrive à tenir lors de la natation en piscine.

Il est possible d’entrer un objectif de longueur à atteindre au niveau des paramètres, et le bracelet se permettra de suivre les progressions.

Une autre particularité de ce bracelet est qu’il arrive à détecter automatiquement les activités et lance les enregistrements en déclenchant le GPS en cas de besoin. En plus, on peut rajouter d’autres entrainements dans les paramètres, ce qui permet de personnaliser au maximum les séances.

Pour aider à garder de bonnes habitudes, il émet des alertes lorsque l’on est resté trop longtemps sans bouger.

Il a en plus une fonction de suivi de cycle menstruel et comme bonus, on retrouve une fonction de paiement sans contact qui fonctionne avec Fitbit Pay.

Pour terminer le Charge 4 est efficace pour évaluer les différentes phases du cycle de sommeil et affiche les notifications provenant du téléphone connecté, que ce soit les messages ou appels entrants.

En ce qui concerne le design, le capteur peut s’insérer dans des bracelets de différentes couleurs et différents motifs. Quant à l’écran, il est facile à utiliser, mais l’absence de couleur rend difficile la lecture au soleil.

Côté autonomie le Charge 4 atteint rarement 7 jours d’autonomie si le GPS est utilisé constamment. Il faut donc le désactiver à chaque fois ou l’utiliser à fréquence réduite. Lire notre avis complet de Fitbit Charge 4.

Samsung Galaxy Fit : ce bracelet aide à veiller sur sa performance à la piscine

Points forts

  • Finitions raffinées.
  • Compatible avec la natation.
  • Autonomie pouvant atteindre 5 jours.
  • Présence des smart notifications.

Points faibles

  • Absence de GPS.
  • Impossible de l’utiliser sans smartphone.

Ce bracelet a aussi un capteur rectangle avec les bordures arrondies. On retrouve également sur les bracelets de nombreux trous qui permettent de l’adapter à tous poignets. En plus, ces bracelets n’irritent pas la peau malgré la présence de sueur ou d’eau.

Au niveau technique, ce modèle de Samsung est étanche à 50 mètres et peut donc d’accompagner dans les activités de natation. Il suffit d’insérer dans les paramètres la longueur du bassin afin que le bracelet arrive à mesurer les différentes longueurs qui seront effectuées durant l’entrainement. Il faut noter qu’on peut effectuer tous les types de nage avec ce bracelet. En revanche, son étanchéité ne permet pas de faire de la plongée sous-marine.

On retrouve également un cardiofréquencemètre, un accéléromètre, et un gyroscope. Il n’y a toujours pas de GPS et le Galaxy Fit doit impérativement dépendre du GPS d’un smartphone connecté si l’on a besoin d’avoir les informations de localisation.

Avec le GPS du smartphone, le bracelet pourra aussi calculer la distance parcourue durant les différents parcours.

Durant les entrainements, le Galaxy Fit arrive à mesurer le nombre de calories brulées ainsi que le nombre de pas que l’on effectue durant un parcours.

Au niveau des fonctions connectées, le bracelet arrive à suivre le cycle de sommeil, mais il faut prendre soin de bouger au moins une partie du corps au réveil afin qu’il ne continue pas à enregistrer les données alors que l’on est réveillé. Ce bracelet ne permet pas de contrôler la musique d’un smartphone et affiche les notifications provenant du smartphone connecté.

Au niveau du design, on a un bracelet qui est en grande partie recouvert de plastique, mais avec des finitions raffinées. L’écran OLED reste lisible le bracelet ne pèse que 23g.

Au niveau de l’autonomie, le bracelet est capable de tenir 5 jours avant que la batterie de s’éteigne. Lire notre avis complet de Samsung Galaxy Fit.

Verdict

Ces modèles présentés ci-dessus sont tout à fait convenables aux activités en piscine. Ils ne sont pas recommandés pour la pratique de la natation en eau libre et encore moins la plongée sous-marine. En plus, il est important d’enregistrer toutes les longueurs de bassins afin d’obtenir des précisions au niveau des mesures de longueur ou du score Swolf. Un autre avantage de ces bracelets est qu’ils peuvent aussi être utilisés pour évaluer les performances dans d’autres disciplines sportives en dehors de la natation.

Dernière mise à jour des prix le 2020-10-28 / Liens affiliés / Images de l'API Amazon Partenaires